Accéder au contenu principal

Le cofondateur de Microsoft a retrouvé l'épave de l'USS Indianapolis, coulé durant la Seconde Guerre mondiale

L'USS Indianapolis en 1932 et son épave retrouvée le 19 août 2017.
L'USS Indianapolis en 1932 et son épave retrouvée le 19 août 2017. Mashable Composite, Bettmann, Getty Images, Navigea Ltd. R/V Petrel

Torpillé par un sous-marin japonais durant la Seconde Guerre mondiale, l’épave de l'USS Indianapolis a enfin été localisée dans l’océan Pacifique par l’équipe de recherche du milliardaire Paul Allen.

Publicité

Quand l'USS Indianapolis a coulé, Paul Allen n'était pas né. Le désormais sexagénaire (et multimilliardaire), cofondateur de Microsoft, a pourtant mis la main samedi 19 août sur l’épave du cuirassé introuvable depuis plus de 70 ans. C’est dans la mer des Philippines, par 5 500 mètres de fond, que le propriétaire du bateau de recherche R/V Petrel a retrouvé le légendaire navire américain.

VOIR AUSSI : L'avion du cofondateur de Microsoft est le plus large au monde et il enverra des fusées vers l'espace

"Être capable d’honorer les braves hommes de l’USS Indianapolis et leurs familles en découvrant un navire qui a joué un rôle significatif dans la fin de la Seconde Guerre mondiale est une vraie leçon d’humilité", a écrit le milliardaire sur son site Internet. "En tant qu’Américains, nous avons tous une dette de gratitude envers cet équipage pour leur courage, leur persévérance et leur sacrifice dans d’horribles circonstances."

En mission secrète pour confectionner la bombe nucléaire

Il faut dire que pour les Américains, l’USS Indianapolis reste une légende nationale. Torpillé par les Japonais le 30 juillet 1945, c’est lui qui, dans le cadre d’une mission secrète, a livré sur l’île de Tinian les derniers composants de la bombe atomique lâchée sur Hiroshima, au Japon, qui mettra fin à la Seconde Guerre mondiale.

Coulé en 12 minutes, l’équipage du navire n’avait pas eu le temps de tirer la sonnette d’alarme, causant la mort de 880 marins sur 1 196 hommes à son bord, et rendant sa localisation difficile par les historiens pendant de nombreuses années après son nauffrage. C’est la découverte de nouveaux enregistrements de la Navy américaine en 2016 par l’historien Richard Hulver qui a permis d’identifier une nouvelle zone de recherche.

Appuyés par les historiens du Naval History and Heritage Command, les 16 membres de l’équipage du navire de recherche de Paul Allen ont mis la main sur les premiers restes de l’épave en utilisant des drones sous-marins capables de plonger jusqu’à 6 000 mètres de profondeur. "Nos recherches pour trouver le reste de l’épave vont continuer, et j’espère que tous ceux liés à ce navire historique pourront essayer de tourner la page avec cette découverte qui a mis tellement de temps à arriver", a écrit le cofondateur de Microsoft sur son site Internet.

L’équipage a expliqué que la localisation de l’épave serait tenue secrète jusqu’à ce que les restrictions de la Navy américaine, propriétaire du bateau, soient levées. Mais il suffit ne pas chercher bien loin sur le Web pour avoir accès à l’historique des données de géolocalisation précis du navire R/V Petrel.  

Le milliardaire et philanthrope Paul Allen n’en est pas à son premier coup d’éclat en tant qu’explorateur sous-marin. En mars 2015, une de ses expéditions avait conduit à la découverte de l’épave du navire de guerre japonais Musashi.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.