Accéder au contenu principal
Découvertes

À vendre : place de cimetière à côté d'Eleanor Rigby, la femme de la chanson des Beatles

Hulton Archive, Chicago Tribune, Getty Images
Texte par : Chloé ROCHEREUIL
3 mn

Située dans le cimetière de Woolton, près de Liverpool, où se sont rencontrés Paul McCartney et John Lennon, la tombe au nom d'Eleanor Rigby aurait inconsciemment inspiré le tube des Beatles.

Publicité

Eleanor Rigby – décédée le 10 octobre 1939 à l’âge de 44 ans – va accueillir un nouveau voisin dans le cimetière de l’église St Peter à Woolton, près de Liverpool. L’emplacement situé à côté de la tombe de celle qui porte le nom d’une des plus célèbres chansons des Beatles doit être vendu aux enchères à Warrington, en Angleterre, le 11 septembre.

VOIR AUSSI : Les Beatles se détendent au maquillage dans une vidéo inédite de 1965

Un fan – vraiment très fan quand même – pourrait payer entre 2 000 et 4 000 livres sterling pour reposer à côté d'Eleanor, rapporte le Guardian. Il faut dire que le lieu a une histoire un peu particulière pour les Beatles : c’est dans le petit cimetière de St Peter's Chruch que se seraient rencontrés pour la première fois John Lennon et Paul McCartney lors d’une fête dans l’église adjacente en 1957.

VIDEO The Beatles - Eleanor Rigby (From "Yellow Submarine")

Et pourtant, au moment d’écrire la chanson parue dans l’album "Yellow Submarine" en 1966, Paul McCartney ignorait l’existence même de la vraie Eleanor Rigby (et de sa tombe).

En 1984, il avait expliqué avoir trouvé le nom de l’héroïne de la chanson par hasard : "Je me baladais dans Bristol un jour et j’ai vu un magasin qui s’appelait Rigby. Et que crois que le prénom d’Eleanor est venu d’Eleanor Bron, l’actrice avec qui nous avons travaillé sur le film "Help!" J’aimais juste bien ce nom. Je cherchais un nom qui sonnait naturel." Mais Eleanor Rigby a pourtant bien existé en chair et en os.

Dans les années 1980, un fan est tombé sur sa tombe dans le petit cimetière, forçant Paul McCartney à reconnaître que le nom d’Eleanor Rigby avait bien pu être une production de son inconscient.

Assez de mystères pour rendre la sépulture de la femme "dont personne n'est venu aux funérailles" célèbre pour encore quelques décennies. 

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.