Samuel L. Jackson et Magic Johnson pris pour des migrants

Donald Trump fait volte-face et affirme que les États-Unis resteront bien en Afghanistan. Un retrait des soldats présents créerait un "vide" favorable aux terroristes, selon lui. En Italie, Samuel L. Jackson et Magic Johnson ont été pris à tort pour des migrants dépensant en articles de luxe l’aide quotidienne allouée par l’État aux demandeurs d'asile.Enfin, un bar parisien offre à ses clientes un verre d'alcool en échange d'une photo de leurs seins.