Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

MHD, le phénomène afro-trap

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Donald Trump se fait l'avocat de Brett Kavanaugh

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

"Zone démilitarisée" à Idleb : Erdogan et Poutine en faiseurs de paix ?

En savoir plus

TECH 24

Hacker les humains

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget 2019 : quels sacrifices ?

En savoir plus

REPORTERS

Colombie : au Catatumbo, "les damnés de la coca"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le tournant ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des arts de Tiken Jah Fakoly

En savoir plus

#ActuElles

Maroc : les droits des femmes encore à conquérir

En savoir plus

Moyen-Orient

Crise du Golfe : le Qatar défie l'Arabie saoudite et renoue avec l’Iran

© AFP | Le Qatar est dirigé par une dynastie sunnite, alors que l'Iran est un pays majoritairement chiite.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 24/08/2017

Le Qatar, accusé par ses voisins du Golfe, Arabie saoudite en tête, de soutenir le terrorisme et l'Iran chiite, a annoncé, jeudi, le rétablissement de relations diplomatiques totales avec Téhéran.

L'heure est au rapprochement entre Doha et Téhéran. Le Qatar a annoncé, jeudi 24 août, le retour de son ambassadeur en Iran et le rétablissement de relations diplomatiques totales avec la République islamique.

Dans une déclaration, le ministère qatari des Affaires étrangères a même ajouté qu'il souhaitait renforcer encore davantage les relations avec l'Iran, pays avec lequel il partage le plus grand champ gazier du monde.

Le rappel de l'ambassadeur du Qatar à Téhéran avait fait suite à des attaques en janvier 2016 contre des missions diplomatiques saoudiennes en Iran, consécutives à l'exécution d'un dirigeant chiite en Arabie. Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Bahram Ghassemi, a salué cette décision en précisant que le chef de la diplomatie iranienne, Mohammad Javad Zarif, et son homologue qatari, Mohamed ben Abderrahmane Al-Thani, avaient eu mercredi soir une conversation téléphonique.

Les relations de Doha avec Téhéran sont un des enjeux de la crise du Golfe : Le 5 juin, l'Arabie saoudite et ses alliés avaient ainsi rompu leurs relations avec le Qatar, pays sunnite, en l'accusant de soutenir des groupes extrémistes et de se rapprocher de l'Iran, leur grand ennemi chiite. L’Arabie saoudite avait d’ailleurs posé comme condition à une sortie de crise avec Doha, la réduction des relations du Qatar avec l'Iran.

Depuis le début de la crise avec des pays du Golfe qui ont fermé leurs frontières avec le Qatar, l'émirat gazier s'est tourné vers l'Iran et la Turquie, notamment pour importer des produits alimentaires. Ces deux pays ont exprimé une forte solidarité avec le Qatar.

Avec AFP

Première publication : 24/08/2017

  • DIPLOMATIE

    Qatar vs Arabie saoudite : les raisons d'une rupture diplomatique

    En savoir plus

  • QATAR

    Qatar : les citoyens, victimes collatérales de la crise diplomatique

    En savoir plus

  • QATAR

    Crise diplomatique : le Qatar décide d'augmenter sa production de gaz

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)