Accéder au contenu principal

Philippe "a entendu" les critiques de Hollande mais "préfère" sa méthode

2 mn
Publicité

Paris (AFP)

Édouard Philippe a "entendu" les "remarques" de François Hollande sur la réforme du code du travail mais "préfère de loin et même de très loin la méthode que nous avons utilisée", a-t-il assuré jeudi.

"J'entends ses remarques sur la réforme du marché du travail (...). Sur la méthode il y a une grande transformation, et je préfère de loin, et même de très loin la méthode que nous avons utilisée, le respect que nous avons montré vis-à-vis des organisations syndicales", a déclaré le Premier ministre Édouard Philippe sur BFMTV/RMC.

François Hollande a prévenu mardi Emmanuel Macron qu'il "ne faudrait pas demander aux Français des sacrifices qui ne sont pas utiles". "Il ne faudrait pas flexibiliser le marché du travail au-delà de ce que nous avons déjà fait, au risque de créer des ruptures", avait ajouté l'ancien chef de l'Etat.

"Ce qui m'a frappé dans l'expression de l'ancien président de la République, c'est qu'au fond le souhait qu'il exprime, c'est qu'on continue, que tout continue comme avant, comme il faisait", a poursuivi M. Philippe, qui "entend les conseils avisés" de M. Hollande et qui les intégrera "peut-être".

François Hollande "a fait en 2016 une réforme qui n'avait pas été annoncée pendant la campagne électorale, pas discutée avec les organisations syndicales et qui a conduit au blocage, nous avons une méthode totalement inverse", a encore glissé M. Philippe, en épinglant ainsi la loi travail portée par l'ancienne ministre Myriam El Khomri.

"Que l'ancien Président de la République essaye de valoriser son bilan, je crois qu'au fond c'est naturel", a-t-il ajouté.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.