Accéder au contenu principal

Les fans de Taylor Swift se sont faits rickroller en beauté pour la sortie de "Look what you made me do"

Taylor Swift a rickrollé ses fans avant la sortie de son nouveau single
Taylor Swift a rickrollé ses fans avant la sortie de son nouveau single Reputationworldtour.com

Avant de mettre en ligne son nouveau single "Look what you made me do", Taylor Swift a fait une bonne vieille blague des familles à ses fans sur Internet.

Publicité

Cela faisait des jours que les fans trépignaient d’impatience, depuis que Taylor Swift avait supprimé la totalité des photos de son compte Instagram à 100 millions de fans pour les remplacer par une énigmatique vidéo d’un serpent

VOIR AUSSI : L'emoji serpent, arme sexiste de diffamation massive

L’excitation était à son comble jeudi, puisque Taylor Swift avait annoncé la sortie de son nouveau single, extrait du futur album "Reputation", pour la soirée. Alors forcément sur les Internets, les fans étaient à l’affût, à la recherche du précieux lien d’écoute. Ils ont enfin cru avoir trouvé le Graal sur un site au nom de domaine sans équivoque : reputationworldtour.com. La page d’accueil affichait un compte à rebours jusqu’à la mise en ligne du morceau.

Oui mais voilà, alors que les fans avaient les yeux rivés sur le décompte, celui-ci une fois arrivé à 00 :00 :00 a été remplacé par… la vidéo YouTube du clip "Never Gonna Give You Up" de Rick Astley. Hé oui, les Swifties se sont faits avoir par l'un des plus vieux pranks de l'histoire du Web : le rickroll.

Si nous on trouve ça très drôle, certains fans sous tension n’ont pas franchement apprécié la blague et l’ont exprimé sur Twitter, comme l’a repéré Buzzfeed. On ne plaisante pas avec leur idole, okay ?

[scald=56917:article_details {"additionalClasses":""}]
[scald=56918:article_details {"additionalClasses":""}]

D’autres par contre on fait preuve d’un peu plus de second degré, allant même jusqu’à imaginer que Taylor Swift herself était à l’origine du canular, preuve que la chanteuse manierait vraiment avec brio les ficelles du teasing sur Internet. Une théorie a priori pas si délirante puisque désormais l'adresse reputationworldtour.com renvoit automatiquement vers le site officiel de la star.

On vous rassure, quelques minutes plus tard, la tant attendue nouvelle chanson "Look what you made me do" de Taylor Swift, aux influences Lady Gagaesque, a été mise en ligne sur toutes les plateformes officielles de YouTube à iTunes en passant par Spotify.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.