Accéder au contenu principal

Les meilleurs et les pires moments des MTV Video Music Awards 2017

Kendrick Lamar, grand gagnant des MTV VMA 2017, le 27 août 2017 à Inglewood.
Kendrick Lamar, grand gagnant des MTV VMA 2017, le 27 août 2017 à Inglewood. Jeff Kravitz/FilmMagic

Un résumé en photos et en vidéos des meilleurs et aussi des pires moments de la cérémonie des MTV VMA 2017 avec Kendrick Lamar, Pink et Lorde.

Publicité

Après vous être levés en pleine nuit de samedi à dimanche pour regarder en direct Floyd Mayweather mettre la pâtée à Conor McGregor pour le combat du siècle, vous n’avez peut-être pas eu le courage de reprogrammer votre réveil à 4 h du mat pour visionner la cérémonie des MTV Video Music Awards 2017. Pour remédier à ça, on vous fait un bref résumé des meilleurs, et surtout du pire moment de la soirée.

La performance Kendrick Lamar

OK, la liste des invités de cette édition 2017 était peut-être moins huge que l’année précédente. Mais tout de même, le live de Kendrick Lamar mérite largement d’être vu et revu. Le rappeur de Compton a débarqué avec une armée de ninjas vêtus de noir sur scène pour livrer un show énergique de "DNA" et "Humble". Grand gagnant du palmarès de la soirée, Kendrick Lamar est reparti avec six prix.

Le discours de Pink

Le prix d’honneur de 2017, ou Michael Jackson Video Vanguard Award, a été remis à Pink dimanche soir. Et le discours de la chanteuse de 37 ans a ému toute la seule : elle y a évoqué son combat quotidien pour construire et renforcer l’estime de soi de sa fille, mal à l’aise avec son physique androgyne.

Le clip de Taylor Swift

Taylor Swift a profité de l’immense audience de la cérémonie des MTV VMA pour dévoiler le clip tant attendu de son nouveau single "Look what you made me do". Mais si la chanteuse a traîné sur les réseaux sociaux un peu après, elle n’a peut-être pas passé le meilleur moment de sa vie : sur Twitter et ailleurs, de nombreux internautes se sont insurgés des multiples références et scènes plagiées à Beyoncé, Michael Jackson et d’autres pour cette vidéo.

Le fils de DJ Khaled

Qu’on se le dise, la seule vraie star de cette soirée en fait, c’était Ashad, le fils de DJ Khaled. Âgé de moins d’un an, le petit garçon accompagne son papa superstar un peu partout. Alors sur le tapis des MTV VMA, Asahd avait mis son plus beau costume Gucci. Avant de se changer et d’enfiler un casque anti-bruit pour assister à toute la cérémonie sur les genoux de sa maman Nicole Tuck, non sans attirer toutes les caméras de la salle.

La danse de Lorde

Le pire moment de la soirée vous est gracieusement offert par Lorde. La Néo-zélandaise, victime d’une grippe et donc dans l’impossibilité de chanter, a opté pour une performance de danse contemporaine complètement perchée au rythme de son titre "Perfect places". Elle aurait peut-être mieux fait de s’abstenir.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.