Journal de l'Afrique

"La crise n'existe plus au Burundi", selon son ambassadrice à Paris

Capture d'écran France 24

Selon des ONG internationales, entre 800 et 1 200 personnes ont été victimes de disparitions forcées au Burundi depuis fin avril 2015. Invitée du JTA, l’ambassadrice du Burundi à Paris assure que la crise politique "n’existe plus". Dans le journal également, le geste d’apaisement du président Paul Biya au Cameroun, qui a mis fin aux poursuites contre plusieurs leaders de la contestation dans les régions anglophones, et le début du "hadj" pour des milliers de musulmans africains.