Accéder au contenu principal
Journal de l'Afrique

"La crise n'existe plus au Burundi", selon son ambassadrice à Paris

Capture d'écran France 24

Selon des ONG internationales, entre 800 et 1 200 personnes ont été victimes de disparitions forcées au Burundi depuis fin avril 2015. Invitée du JTA, l’ambassadrice du Burundi à Paris assure que la crise politique "n’existe plus". Dans le journal également, le geste d’apaisement du président Paul Biya au Cameroun, qui a mis fin aux poursuites contre plusieurs leaders de la contestation dans les régions anglophones, et le début du "hadj" pour des milliers de musulmans africains.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.