Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls traverse la frontière pour devenir maire

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Ugo bernalicis : "La France de Macron rejoint Salvini"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Amélie de Montchalin : "Ce budget affirme que le travail paie"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La France de l'Occupation racontée par Pierre Assouline

En savoir plus

FOCUS

Une présence jihadiste, mais pas d'attentat : le cas singulier de l'Italie

En savoir plus

L’invité du jour

Reza : "Je ne suis pas photographe de guerre, je suis correspondant de paix "

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Vers un baril de pétrole à 100 dollars d'ici fin 2018 ?

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"ONU : multilatéralisme vs. souveraineté"

En savoir plus

LE DÉBAT

Quelle réponse de l'Iran après l'attentat d'Ahvaz ?

En savoir plus

Amériques

Venezuela : l'ONU dénonce "le recours systématique à une force excessive"

© Ronaldo Schemidt, AFP | Des officiers de police dispersent des manifestants anti-Maduro le 8 août à Caracas.

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 30/08/2017

Dans un rapport publié mercredi, l'ONU dénonce la "volonté politique" au Venezuela "d'instiller la peur, afin de mettre un terme aux protestations" et les nombreuses violations des droits de l'Homme commises par les forces de sécurité.

Les violations massives des droits de l'Homme commises contre les manifestants au Venezuela démontrent "l'existence d'une volonté politique de réprimer des voix critiques et d'instiller la peur parmi la population, afin de mettre un terme aux protestations", a dénoncé l'ONU dans un rapport rendu public mercredi 30 août.

>> À lire : Donald Trump se dit prêt à intervenir militairement au Venezuela

Le Haut-Commissariat de l'ONU aux droits de l'Homme, Zeid Ra'ad Al Hussein, souligne ainsi que "le recours généralisé et systématique à une force excessive pendant les manifestations, et la détention arbitraire de manifestants et d'opposants politiques présumés, indiquent qu'il ne s'agit pas d'actes isolés et illégaux de la part de quelques officiers".

Les précisions de notre journaliste Baptiste Fallevoz

Le rapport accuse les forces de sécurité et les milices progouvernementales d'être responsables de la mort d'au moins 73 manifestants antigouvernementaux.

Le Haut-Commissaire a averti que la crise économique et sociale persistante et les tensions politiques croissantes risquaient d'aggraver la situation du Venezuela.

Ce pays producteur de pétrole, en proie à une grave crise économique marquée par des pénuries de produits de première nécessité, est le théâtre de manifestations depuis avril contre le président Nicolas Maduro qui ont fait près de 130 morts.

Avec AFP

Première publication : 30/08/2017

  • VENEZUELA

    Venezuela : en fuite, l'ex-procureure Luisa Ortega accuse Nicolas Maduro de corruption

    En savoir plus

  • VENEZUELA

    Au Venezuela, l’Assemblée constituante s’arroge les pouvoirs du Parlement

    En savoir plus

  • VENEZUELA

    Venezuela : Nicolas Maduro veut discuter avec Donald Trump

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)