Accéder au contenu principal
Dans la presse

L'onde de choc du missile nord-coréen

copie from France 24

Au menu de la presse internationale de ce lundi 4 septembre, la Corée du Nord et la crise vénézuélienne.

PUBLICITÉ

Le journal britannique "The i" revient sur l’onde de choc internationale suscitée par la bombe à hydrogène experimentée par le régime de Pyongyang. Le quotidien en ligne passe ainsi en revue les réactions internationales, notamment celle du Secrétaire americain à la défense qui menace d’une "réponse militaire massive".

De son côté, le Wall Street Journal revient sur la menace de Pyongyang d’utiliser une bombe à pulsion électromagnétique qui paralyserait entièrement le système électrique américain, rendant ainsi obsolète tous les équipements du pays.

Le New York Times s’interroge, lui, sur la politique de Donald Trump envers la Corée du sud. Le président américain a accusé Seoul de tenter d’apaiser la situation avec son voisin. La Corée du Sud est pourtant un allié économique et militaire des Etats-Unis. Selon le quotidien, la décision de Donald Trump tient plus à son style politique brouillon qu’à autre chose.

Les journaux sud-coréens s’inquiètent et demandent à Séoul de reprendre la course à l’armement et de se doter de l’arme nucléaire. C’est le cas du journal Dong a Ilbo qui, dans son éditorial, écrit "au moment où des armes nucléaires sont agitées au-dessus de nos têtes, nous ne pouvons pas toujours dépendre du parapluie nucléaire et de la dissuasion américaine"

De son côté, le Korean Times se pose une question : sommes nous prêts contre une attaque de la Corée du nord ? La journaliste est allé à la rencontre de ses concitoyens pour leur demander ce qu’ils feraient en cas d’attaque… Les réponses sont hétéroclites puisque cela va des plus fatalistes, ceux qui resteront chez eux pour profiter de leur derniers moment autour d’une bonne bouteille de vin, aux plus guerriers qui prendront les armes contre l’ennemi. La journaliste, elle, conseille toute fois de faire des provisions et de se rendre à l’abris le plus proche…

Les journaux reviennent aussi sur la situation du Venezuela et sur la tournée européenne avortée de Lilian Tintori, l’opposante du president Nicolas Maduro. Son passeport lui a été retiré par les autorités. Le pretexte est fallacieux, rapporte le Huffington Post. Le journal en ligne s’interesse au portrait de celle qui est devenue l’une des cinq figures de l’opposition dans le pays. Le journal rappelle que cette militante des droits de l’homme est aussi l’épouse de Léopoldo Lopez, opposant historique du regime chaviste. De nombreux dirigeants internationaux, dont Emmanuel Macron, en appellent à la liberté d’expression pour qu’elle puisse se rendre en Europe

De son côté, le quotidien vénézuelien El Nacional s’interesse à l’initiative portée par Carlos Sanchez Berzain, directeur de l’Institut interaméricain pour la démocratie. L’homme veut activer la Convention de Palerme pour exposer les charges pour crime contre l’humanité envers le gouvernement de Nicolas Maduro. Le convention pourrait permettre de lever l’immunité du président et de le poursuivre en justice.

Enfin, une initiative insolite aux Etats-Unis après le passage de l’ouragan Harvey : un cowboy a décidé de porter secours à des vaches bloquées par la montée des eaux. Il n’a pas hésité à utiliser des helicoptères pour guider le bétail errant.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.