Accéder au contenu principal
Dans la presse

Crise nord-coréenne : que va faire Donald Trump ?

Au menu de cette revue de presse française du lundi 4 septembre, la menace nucléaire qui plane autour de la Corée du nord, la rentrée des classes pour douze millions d'élèves français, et la débâcle de l'équipe de France de football tenue en échec à Toulouse par le Luxembourg.

Publicité

En France, 12 millions d’élèves prennent le chemin de l’école ce lundi. Beaucoup de journaux s’en font l’écho, au premier rang desquels le Parisien-Aujourd’hui en France. Le journal propose ainsi de s’inspirer des méthodes des pays voisins pour redorer le blason de l’enseignement français avec un dessin humoristique. Deux fonctionnaires s’adressent au ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer avec cette question : "De quelle école étrangère devrions-nous nous inspirer pour faire des miracles" et le ministre qui répond "J’avais pensé à Poudlard", l’école des sorciers dans Harry Potter...

Plus sérieusement le quotidien prend l’exemple de la Finlande, où le zéro n’existe pas, l’échelle de note commence à 4/10. Le journal parle encore de la Corée du Sud où la mémoire visuelle des enfants est au centre de l’enseignement des mathématiques notamment. "J’ai appris les maths avec des cubes", explique une Sud-Coréenne.

De son côté le journal l’Humanité dénonce la politique du gouvernement d’Emmanuel Macron après les réformes économiques annoncées cet été. Le journal communiste accuse le gouvernement de mauvais calcul. La rentrée intervient en effet dans un contexte tendu après la suppression des emplois aidés et la pagaille des rythmes scolaires. Dans son edito, Maud Vergnol décrit "un gouvernement piégé dans l’équation austeritaire" et accuse Emmanuel Macron de "foncer dans le tas et de consentir à colmater les brèches une fois les fissures trop voyante". Maud Vergnol qui donne ainsi rendez-vous aux lecteurs dans la rue le 12 septembre.

Le Figaro a, de son côté, interviewé le ministre de l’Education nationale. « Ma priorité c’est que les élèves sachent bien lire, écrire, compter et respectent autrui », explique Jean-Michel Blanquer. Le ministre accusé de conservatisme par les syndicats se défend « si c’est être conservateur que de vouloir rehausser le niveau, alors je crois que 95% des Français sont conservateurs. »

Autre sujet abordé par les journaux ce matin la crise en Corée du Nord qui s’accentue après le tir ce week-end d’un missile nucléaire. « Une bombe à retardement », titre Libération. Le journal se pose une question, que va faire Donald Trump face à la menace ?

Johan Hufnagel revient sur la théorie des fous de Richard Nixon, selon laquelle il faut montrer qu’on est prêt à tout pour modérer les ardeurs des autres acteurs. Une théorie que semble avoir adoptée Kim Jong-Un et Donald Trump, qui "par son incompétence crasse et ses jugements à l’emporte-pièce" se retrouve aujourd’hui dans la même position que le leader nord-coréen.

Le journal l’Opinion dépeint de son côté la Corée du nord en super puissance américaine avec ce dessin de KAK qui fait référence au film le docteur Folamour. On y voit Kim Jong-Un chevaucher une ogive nucléaire chapeau de cowboy à la main avec ce commentaire en fond « quelque part c’est une sorte d’hommage à la culture américaine"

Enfin, la presse française revient sur la contreperformance de l’équipe de France dimanche soir contre le Luxembourg. Le Parisien, qui se montrait dithyrambique sur les Bleus jeudi après leur match contre les Pays-Bas, est bien plus critiques. L’équipe de France a concédé "un match nul sur toute la ligne", titre le quotidien, qui parle de médiocrité absolue dans le jeu des Bleus.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.