Accéder au contenu principal
Mondial-2018

Football : le but à la 93e qui fait chavirer de bonheur la Syrie

Les joueurs syriens se réjouissent de leur qualification face à l'Iran, le 5 septembre, pour les barrages de la Coupe du monde 2018.
Les joueurs syriens se réjouissent de leur qualification face à l'Iran, le 5 septembre, pour les barrages de la Coupe du monde 2018. Atta Kenare, AFP
3 mn

La Syrie a égalisé dans les arrêts de jeu face à l'Iran au terme d'un match historique. Ce but permet au pays de décrocher une place en barrages pour tenter de se qualifier à la Coupe du monde.

Publicité

Au terme des qualifications de la zone Asie en vue de la Coupe du monde de football 2018, la Syrie termine, mardi 5 septembre, à la troisième place du groupe et affrontera l'Australie en octobre, lors d’un match de pré-barrage.

Les joueurs syriens ont gagné leur place en inscrivant un deuxième but face à l'Iran dans les derniers instants du match qui se disputait à Téhéran.

Le rêve de la Syrie, jamais qualifiée pour une Coupe du monde dans son histoire, se fera maintenant en deux temps. Le premier avec un barrage contre les Australiens, arrivés troisième de l'autre groupe de cette zone Asie après que l'Arabie saoudite a fait chuté le Japon (1-0).

Si la Syrie remporte son match contre l'Australie, elle devra ensuite s'opposer au barragiste de la zone Concacaf (Confédération de football d'Amérique du Nord, d'Amérique centrale et des Caraïbes) qui n'est pas encore connu. Ce n'est qu'après cette rencontre qu'elle validera son billet pour la Coupe du monde 2018.

Toujours dans la zone Asie, la Chine, malgré ses ambitions dans le football, et le Qatar, organisateur du Mondial-2022, n'ont pas réussi à se qualifier. L'Arabie Saoudite, l'Iran, le Japon et la Corée du Sud se sont eux qualifiés pour le mondial russe.

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.