Accéder au contenu principal

L'homme d'affaire et mécène Pierre Bergé, ex-compagnon d'Yves Saint Laurent, est décédé

L'homme d'affaires Pierre Bergé est décédé à l'âge de 86 ans.
L'homme d'affaires Pierre Bergé est décédé à l'âge de 86 ans. Stéphane Sakutin, AFP

Il était le compagnon du grand couturier Yves Saint Laurent, mais aussi, depuis 2010, président du conseil de surveillance du journal Le Monde. L'homme d'affaires Pierre Bergé est mort vendredi, à l'âge de 86 ans des suites d'une longue maladie.

PUBLICITÉ

Il était le grand amour d'Yves Saint Laurent. Pierre Bergé, mécène et grande figure du milieu culturel français, s'est éteint vendredi 8 septembre, à l'âge de 86 ans des suites d'une longue maladie, à son domicile de Saint-Rémy-de-Provence. Il était atteint de myopathie.

Son nom reste lié à jamais au grand nom de la haute couture française, Yves Saint Laurent. Les deux hommes se sont rencontrés en 1958 et tombent rapidement amoureux. "On va créer une maison de couture, toi et moi, et tu la dirigeras", lance à Pierre Bergé le styliste, qui travaille alors chez Christian Dior au début des années 1960.

En 1962, la marque de luxe est crééé. Si sa renommée est internationale, l'entreprise peine à dégager des bénéfices pendant plus de quinze ans.

{{ scope.counterText }}
{{ scope.legend }}© {{ scope.credits }}
{{ scope.counterText }}

{{ scope.legend }}

© {{ scope.credits }}

Également passionné de théâtre et d'opéra, Pierre Bergé rachète le théâtre de l’Athénée (de 1977 à 1981), avant de présider l’Opéra de Paris (1988-1983), appuyé par son ami le président François Mitterrand.

L'homme d'affaire ne cache pas son engagement politique, notamment auprès de l'ancien président socialiste, et participe activement à ses meetings avant sa réélection en 1988. Il soutiendra aussi Bertrand Delanoë dans son accession à la Mairie de Paris, mais aussi Ségolène Royal lors de la campagne présidentielle en 2007.

Nommé Grand Mécène des Arts et de la Culture en 2001, Pierre Bergé appuie l'achat de tableaux qui lui tiennent à cœur par le musée du Louvre en 1988, mais aussi la rénovation de deux salles de la National Gallery à Londres en 1998, qui portent le nom d’Yves Saint Laurent et de Pierre Bergé.

Tout au long de sa vie, l'homme de conviction, fervent défenseur de la cause gay s'est engagé dans la lutte contre le sida. Il crée en 1994 l’association Ensemble contre le sida, qui deviendra Sidaction, aux côtés de Line Renaud. Une des associations les plus actives en Europe dans la lutte contre la maladie aujourd'hui.

France 24 vous propose de revoir un entretien réalisé en 2011 avec l'homme d'affaire, président du conseil de surveillance du journal Le Monde depuis 2010.

Avec AFP

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.