Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

EXPRESS ORIENT

Yémen : la guerre décryptée

En savoir plus

FACE À FACE

Le mouvement des "gilets jaunes", entre grogne civile et récupération politique

En savoir plus

L’invité du jour

Titouan Lamazou : "Aller à la rencontre de l'infinie diversité de l'humanité"

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Avec la fonte des glaces, le pôle Nord aiguise les appétits

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Budget italien : comment la réagit la Bourse ?

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Une offensive américaine contre les entreprises françaises"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ivan Duque sur le Venezuela : "Il est urgent d'isoler le tyran"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Gilets jaunes" : "Marine Le Pen se frotte les mains"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les orangs-outans meurent pour des biscuits

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Une personnalité française ou internationale, issue de l'univers économique, culturel, politique ou diplomatique, nous livre son regard sur l'actualité. Le samedi à 7 h 45.

Dernière modification : 12/09/2017

Bechir Saleh, ancien bras droit de Kadhafi : "Je veux réconcilier les Libyens"

Bechir Saleh, ancien bras droit de Mouammar Kadhafi, a accordé un entretien exclusif à France 24, depuis Johannesburg, en Afrique du Sud, où il est exilé. Il revient sur la chute du dictateur Kadhafi en 2011, sur la situation de la Libye aujourd’hui, ainsi que sur les accusations de financement de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007.

Dans sa première interview télévisée depuis la révolution en Libye en 2011, Bechir Saleh, ancien directeur de cabinet de Mouammar Kadhafi, affirme travailler activement à la "réconciliation" dans son pays. Il espère d’ailleurs y jouer un rôle politique et n’exclut pas de se présenter à une future élection présidentielle, si "le peuple libyen le décide".

"Conférence de réconciliation"

Bechir Saleh assure sur France 24 qu’il est soutenu par de nombreux chefs d’État africains pour l’organisation d’une grande "conférence de réconciliation",incluant tous les acteurs libyens, y compris les anciens kadhafistes. L’ancien bras droit du Guide libyen, affirme être également en contact avec Seïf al-Islam, l’un des fils de l’ancien homme fort du régime, qui soutient ses efforts.

"Je suis en contact avec tout le monde, y compris les gens du gouvernement actuel, le Parlement, les militaires… Ils sont tous d’accord pour organiser une grande conférence qui inclurait tous les Libyens sans exception", affirme-t-il, appelant la France à soutenir son initiative.

"Rien à dire" sur Sarkozy

Concernant les accusations portant sur un éventuel financement libyen de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007, l'homme de confiance de Kadhafi nie avoir joué un quelconque rôle et se dit même disposé à déposer devant un juge.

S’il affirme n’avoir jamais effectué de transferts d’argent, Bechir Saleh n’exclut pas pour autant qu’il y ait pu en avoir. Selon lui, si les anciens dirigeants, comme Seïf al-Islam ou l’ex-directeur des services, Abdulah Senoussi, disent avoir donné de l’argent à Nicolas Sarkozy, c’est avec eux qu’il faut vérifier ces informations : "Si Seïf al-Islam a des choses à dire, il faut le questionner. Moi je n’ai rien à dire à ce sujet", explique-t-il.

>> À voir sur France 24 : "Reporters - 'Libye : à Zintan, que reste-t-il de la révolution?' "

Par Marc PERELMAN

COMMENTAIRE(S)

Les archives

14/11/2018 L'Entretien de France 24

Ivan Duque sur le Venezuela : "Il est urgent d'isoler le tyran"

Le président colombien, Ivan Duque, a accordé une interview exclusive à France 24 et RFI. Il revient notamment sur la situation au Venezuela voisin, que nombre de Vénézuéliens...

En savoir plus

13/11/2018 L'Entretien de France 24

Uhuru Kenyatta : "Aucun pays ne peut combattre seul le terrorisme"

Présent à Paris pour le centenaire de l'armistice de 1918, Uhuru Kenyatta a accordé un entretien à Marc Perelman de France 24. Le président kényan s'est félicité de la...

En savoir plus

13/11/2018 L'Entretien de France 24

Christine Lagarde et Jim Yong Kim : "Il faut un multilatéralisme plus inclusif"

Le président de la Banque mondiale Jim Yong Kim et la directrice du Fonds monétaire international (FMI) Christine Lagarde ont accordé dimanche un entretien exclusif à France 24,...

En savoir plus

13/11/2018 L'Entretien de France 24

Un opposant à Maduro raconte sa détention dans les geôles du Venezuela

Lorent Saleh, ancien leader étudiant vénézuélien ayant passé quatre ans en détention aux mains des services secrets, se livre à France 24 sur son histoire. Accusé de planifier un...

En savoir plus

12/11/2018 L'Entretien de France 24

Macky Sall veut une mobilisation contre le terrorisme au Sahel comme en Syrie

Invité de Marc Perelman, le président du Sénégal, Macky Sall, est revenu sur la menace terroriste au Sahel et sur le manque de moyens des pays de la région pour lutter contre ce...

En savoir plus