Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DEMAIN À LA UNE

Égypte : nouveau procès pour Ahmed Douma, icône de la révolution

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

L'enjeu sécuritaire des législatives en Afghanistan

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Luis Aguiriano : "Je ne pense pas que Manuel Valls sera maire de Barcelone"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Malgré l'article 7, des sanctions impossibles contre la Pologne et la Hongrie ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

L'improbable rencontre entre Donald Trump et Kanye West

En savoir plus

L’invité du jour

Monique Pinçon-Charlot : "La fraude fiscale est une arme pour asservir le peuple"

En savoir plus

LE GROS MOT DE L'ÉCO

Attractivité : le concours de beauté de l’économie

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Affaire Khashoggi : quelles conséquences économiques pour l'Arabie saoudite ?

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Quand la Chine 'rééduque' ses musulmans"

En savoir plus

Sports

Monaco arrache le nul à Leipzig (1-1) pour son entrée en Ligue des champions

© Robert Michael, AFP | Les joueurs de Leipzig Willi Orban (à gauche) et Lukas Klostermann (à droite) luttent pour la maîtrise du ballon face au Monégasque Radamel Falcao, mercredi 13 septembre 2017, en Ligue des champions.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 13/09/2017

Le champion de France Monaco a débuté sa saison en Ligue des champions, mercredi soir, par un nul arraché à Leipzig, en Allemagne. Emil Forsberg côté allemand et Youri Tielemans côté monégasque ont inscrit les deux buts de la rencontre.

Monaco, giflé 4-0 à Nice samedi dernier en championnat, a souffert mais a assuré l'essentiel sur la pelouse du RB Leipzig (1-1), mercredi 13 septembre, lors de son entrée en lice en Ligue des champions.

Après l'ouverture du score par l'international suédois Emil Forsberg (33e), le premier but de l'histoire de Leipzig en Ligue des champions, le jeune Belge de 20 ans Youri Tielemans a réussi à égaliser dans la foulée (34e).

Leipzig, parce qu'ils découvraient la Ligue des champions, et Monaco, parce que l'équipe est encore en chantier en ce début de saison, ont en effet pris soin de ne pas se découvrir, et ont joué sans prendre les risques qui auraient permis de faire basculer la partie.

>> À lire : Impitoyable, le PSG n'a fait qu'une bouchée du Celtic Glasgow

Les recrues Jovetic et Baldé n'étant pas encore prêts, l'entraîneur portugais avait reconduit huit des joueurs de l'équipe qui avait sombré à Nice (0-4) dimanche. Au coup d'envoi, la surprise venait de la titularisation de Benaglio dans les buts à la place de Subasic. En attaque, Jardim avait titularisé Youri Tielemans, qui a occupé une position en pointe en soutien de Falcao.

Avec Lemar blessé et Lopes laissé sur le banc, Moutinho et Fabinho occupaient les postes de milieux défensifs, tandis que Sibidé et Diakhaby jouaient sur les ailes.

Deux blocs défensifs vigilants

Dans ce match qui n'avait pas le grain de folie que l'on attend en Ligue des champions, c'est sur sa première occasion très nette que Leipzig a ouvert la marque par Forsberg.

L'international suédois a profité d'un mauvais placement de la charnière Glick-Jemerson pour filer seul au but sur un contre joué très rapidement par Leipzig (1-0, 33e).

Mais l'ASM n'a pas eu le temps de gamberger, puisque Tielemans a marqué quasiment sur l'engagement, en battant en deux temps le gardien Gulasci, qui avait repoussé son premier ballon frappé de la tête (1-1, 34e).

La deuxième période a repris sur le même tempo, les équipes se créant certes quelques situations dangereuses, comme ce contre de Diakhaby stoppé in extremis par le Français de Leipzig Upamecano (70e), mais sans jamais vraiment mettre en danger les gardiens, protégés par deux blocs défensifs vigilants.

Les rentrées de Keita Baldé (74e) et de Rachid Ghezzal (84e), puis de Guido Carillo (89e) n'ont rien changé au score, même si Monaco a réussi à la 90e minute à mettre -- un peu -- le feu dans la surface de Leipzig. Mais il était trop tard, les deux équipes se sont séparées sur un nul mérité.

Les hommes de Leonardo Jardim sont deuxièmes ex-aequo du groupe G, derrière Besiktas, leader surprise après sa victoire à Porto (3-1).

Avec AFP

Première publication : 13/09/2017

  • FOOTBALL

    Ligue des champions : impitoyable, le PSG n'a fait qu'une bouchée du Celtic

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Ligue des champions : le PSG hérite du Bayern, Monaco avec Porto et Besiktas

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    L'AS Monaco sacré champion de France de Ligue 1 2016-17

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)