Accéder au contenu principal

Floride : un quart des logements détruits dans les Keys après le passage d'Irma

Les dégâts causés par l'ouragan Irma, le 12 septembre à Isamorada, un village de l'archipel de Keys.
Les dégâts causés par l'ouragan Irma, le 12 septembre à Isamorada, un village de l'archipel de Keys. Marc Serota, AFP

Le passage de l'ouragan Irma, qui s'est abattu dimanche sur la Floride, a détruit un quart des foyers de l'archipel des Keys et 65 % des logements ont subi d'importants dégâts, selon les premières évaluations des autorités locales.

PUBLICITÉ

L'heure est toujours au bilan en Floride. Les habitants chassés de chez eux par l'ouragan Irma ont commencé depuis mardi 13 septembre à évaluer l'ampleur des dégâts, notamment dans l'archipel des Keys, un chapelet d'îles à la pointe sud de la Floride, où près d'un quart des logements ont été détruits.

Douze personnes ont péri en Floride, selon le dernier bilan des autorités locales. Les États de Géorgie et de Caroline du Sud ont fait état chacun de trois morts dans l'ouragan et son sillage. On dénombre désormais 43 morts lors de son passage dans les Caraïbes et au moins 18 autres aux États-Unis (contre 11 précédemment).

"Toutes les maisons ont été touchées"

Selon les premières évaluations, un quart des foyers des Keys ont été détruits et 65 % des logements ont subi d'importants dégâts, a déclaré Brock Long, le chef de l'Agence fédérale des situations d'urgence (Fema). "Pour faire simple, toutes les maisons dans les Keys ont été touchées", a-t-il dit à des journalistes. Les habitants des îles avaient pour l'essentiel été évacués avant l'arrivée d'Irma.

Des vidéos montraient mardi des habitations éventrées par les vents, qui ont soufflé jusqu'à 210 km/h et ont privé d'électricité, d'eau courante et de téléphone mobile le chapelet d'îlots.

Plusieurs aéroports importants de Floride, où le trafic aérien de passagers avait cessé à cause du passage d'Irma, ont repris mardi un service limité, notamment l'aéroport international de Miami, l'un des plus fréquentés des États-Unis.

Irma, qui a été l'un des plus puissants ouragans à toucher l'Atlantique, a provoqué des inondations records dans certains secteurs de Floride, après avoir semé la mort et la destruction dans plusieurs îles des Antilles et des Caraïbes.

Rétrogradé lundi matin en tempête tropicale, Irma a faibli encore mardi pour être reclassé en "cyclone post-tropical", avec des vents de l'ordre de 40 km/h environ dans l'est de l'Alabama.

Assistance

Le porte-avions américain Abraham Lincoln est arrivé au large de la côte est de la Floride et deux navires d'assaut amphibie vont porter assistance aux Keys, premier territoire de Floride à avoir été frappé par Irma, dimanche, alors que l'ouragan était en catégorie 4. L'armée doit distribuer des vivres et contribuer à l'évacuation de 10 000 habitants de cet archipel qui n'étaient pas partis avant la tempête, a indiqué le Pentagone.

Selon les estimations des compagnies électriques, 5,8 millions de foyers et entreprises sont encore privés d'électricité en Floride et dans les États voisins. Le rétablissement du courant pourrait prendre encore plusieurs semaines.

Les compagnies d'assurance anticipent des dégâts d'une valeur de 20 à 40 milliards de dollars en Floride, selon les modélisations.

Avec AFP

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.