Accéder au contenu principal
Le gros mot de l'éco

Déficits publics, point trop n’en faut

Capture d'écran France 24

Relégués au rayon souvenir en Allemagne depuis 2014, ils sont permanents en France depuis plus de 40 ans. Les déficits publics sont tolérés dans l’Union européenne pourvu qu’ils ne dépassent pas 3% de la richesse nationale. Pourquoi ce seuil ? Des dépenses plus lourdes que les recettes sont-elles forcément mauvaises pour l’économie ? Un pays en déficit est-il condamné à aller mal ? Réponses dans cette émission.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.