Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

L'improbable rencontre entre Donald Trump et Kanye West

En savoir plus

L’invité du jour

Monique Pinçon-Charlot : "La fraude fiscale est une arme pour asservir le peuple"

En savoir plus

LE GROS MOT DE L'ÉCO

Attractivité : le concours de beauté de l’économie

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Affaire Khashoggi : quelles conséquences économiques pour l'Arabie saoudite ?

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Quand la Chine "rééduque" ses musulmans"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Affaire Jamal Khashoggi: "On ne menace pas l'Arabie saoudite"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Louise Mushikiwabo nommée à la tête de la Francophonie malgré les critiques

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Kagame : "Avec Macron, nous pouvons faire des progrès"

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Climat : trop nombreux pour la planète ?

En savoir plus

Asie - pacifique

Rohingya : l'armée bangladaise va acheminer l'aide humanitaire internationale

© K. M. Asad, AFP | Des réfugiés rohingyas arrivent au Bangladesh, le 7 septembre 2017.

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 15/09/2017

L'armée bangladaise va acheminer l'aide humanitaire internationale jusqu'aux camps de réfugiés rohingyas fuyant la Birmanie, ont annoncé jeudi les autorités. Le pays est submergé par un flot de près de 400 000 réfugiés depuis fin août.

Les forces armées bangladaises vont se mobiliser afin de faciliter l’acheminement de l’aide humanitaire internationale pour les quelque 400 000 Rohingya qui ont fui la Birmanie depuis fin août pour se réfugier au Bangladesh voisin. Cette décision, prise jeudi 14 septembre par le gouvernement de Dacca, répond aux critiques sur la manière chaotique dont est distribuée l'aide humanitaire dans les immenses camps de réfugiés de Cox's Bazar.

La Première ministre bangladaise a ainsi indiqué au Parlement que l'armée allait gérer la réception de l'aide étrangère. "J'ai donné à l'armée la responsabilité de s'assurer que l'aide humanitaire parvienne bien [aux Rohingya] et de vérifier les cargaisons", a déclaré Sheikh Hasina.

"Un flot constant de réfugiés passe la frontière"

"Nous avons reçu l'ordre (prévoyant) que l'armée réceptionne l'aide envoyée par les pays étrangers à l'aéroport et l'achemine (ensuite) à Cox's Bazar", à proximité de la frontière avec la Birmanie, a déclaré à l'AFP le lieutenant-colonel Rashidul Hasan.

Autorités locales et organisations étrangères sont débordées par la marée humaine de cette minorité persécutée, qui fuit une campagne de répression de l'armée birmane consécutive à des attaques de rebelles rohingyas. L’envoyé spécial de France 24 à la frontière entre le Bangladesh et la Birmanie, Constantin Simin, décrit un "flot constant" de réfugiés.

Face à l'ampleur de l'exode, l'ONU n'hésite plus depuis quelques jours à parler d'"épuration ethnique" en Birmanie.

Avec AFP

Première publication : 15/09/2017

  • BIRMANIE

    Antonio Guterres demande à la Birmanie de cesser ses opérations contre les Rohingya

    En savoir plus

  • BIRMANIE

    En pleine crise des Rohingya, Aung San Suu Kyi annule un déplacement à l'ONU

    En savoir plus

  • BIRMANIE

    Birmanie : les Rohingyas victimes d'"un exemple classique de nettoyage ethnique", selon l'ONU

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)