Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INFO ÉCO

Brexit : le coût économique de l'incertitude

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"L'Italie, Salvini et le fantôme fasciste"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Remaniement: "Et la montagne accoucha d'une souris"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Violences en RD Congo : la faim menace 15 millions de personnes

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

En politique, faut-il tourner son pouce 7 fois avant de tweeter ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Olivia Grégoire : "C'est un gouvernement qui consolide la majorité"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Bastien Lachaud : "Il n'y a pas de second souffle" avec le remaniement

En savoir plus

LE DÉBAT

France : remaniement et maintenant ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"First Man", Ryan Gosling dans les pas de Neil Armstrong

En savoir plus

Amériques

Ouragan Maria : la Martinique et la Guadeloupe placées en alerte maximale

© Helene Valenzuela, AFP | À peine deux semaines après Irma, la population de Guadeloupe est appelée à se préparer au passage de l'ouragan Maria.

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 18/09/2017

À peine deux semaines après Irma, la Guadeloupe et la Martinique sont à nouveau menacées par le passage de l'ouragan de catégorie 3 Maria. Les îles des Antilles ont été placées en alerte "violette", soit le plus haut niveau existant.

Déjà fortement éprouvées par le passage d'Irma début septembre, les Caraïbes se préparent à l'arrivée d'un nouvel ouragan, Maria. Il s'est renforcé en catégorie 3 sur une échelle qui en compte 5, a annoncé lundi 18 septembre le centre américain des ouragans (NHC). Les deux grandes îles françaises des Antilles, la Guadeloupe et la Martinique, ont été placées en alerte "violette", soit le plus haut niveau d'alerte.

"Maria sera au plus près de nos côtes vers la mi-journée", a indiqué la préfecture, précisant que l'ensemble des services de sécurité et de secours "sont pré-positionnés, prêts à intervenir (soit 600 sapeurs-pompiers, 200 policiers, 200 gendarmes et 500 militaires)", et que les communes doivent "mettre à l'abri leur population située en zones sensibles (submersion marine, zones inondables, zones à risques, glissements de terrain...)".

Une dangereuse montée des eaux

Basé à Miami, le centre a également averti que Maria pourrait engendrer une "dangereuse montée des eaux – de 1,2 à 1,8 mètre – accompagnée de grosses vagues destructrices" lorsqu'elle passera au-dessus des Îles du Vent, un archipel séparant la mer des Caraïbes de l'océan Atlantique.

Ont également été placées en état d'alerte les îles Vierges britanniques et américaines, Antigua-et-Barbuda, Sainte-Lucie, ainsi que Saint-Eustache et Saba dans les Antilles néerlandaises.

Les autorités de Guadeloupe ont demandé "à chacun de ne plus se déplacer, de se mettre à l'abri, soit dans son habitation, soit dans un abri sûr, et de s'informer des conditions météo à la radio".

Les écoles fermées

"Météo-France prévoit pour la Guadeloupe une forte houle avec des creux pouvant aller jusqu'à 10 mètres, des vents violents de 150 km/h à 180 km/h, avec des rafales jusqu'à 200 km/h, de fortes pluies pouvant aller jusqu'à 400 mm par endroit et qui se poursuivront sur toute la journée de mardi", ont prévenu les autorités.

Les écoles y resteront fermées lundi, tandis que les administrations et les entreprises cesseront leurs activités à partir de 12 heures.

Les îles de Saint-Martin et Saint-Barthélemy, déjà ravagées le 6 septembre par l'ouragan Irma, de catégorie 5, restent pour leur part en vigilance jaune.

Alors que le gouvernement français a été accusé d'un manque d'anticipation lors du passage de l'ouragan Irma, qui a fait une quarantaine de morts aux Caraïbes, le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a annoncé dimanche l'envoi "dès ce soir de 110 militaires de la protection civile sur zone".

Avec AFP et Reuters

Première publication : 18/09/2017

  • ANTILLES

    La Guadeloupe placée en alerte orange cyclonique en prévision du passage de l'ouragan Maria

    En savoir plus

  • CARAÏBES

    Après le passage d'Irma : Barbuda, population 0

    En savoir plus

  • ANTILLES

    Irma : après la dévastation, Saint-Barth et Saint-Martin face aux risques d'épidémies

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)