Accéder au contenu principal

La Bourse de Paris stable, attentiste avant la Fed

3 mn
Publicité

Paris (AFP)

La Bourse de Paris était autour de l'équilibre (+0,09%) mardi à la mi-journée, la tenue d'une réunion de deux jours de la Réserve fédérale américaine alimentant l'attentisme.

A 11H52 (09H52 GMT), l'indice CAC 40 gagnait 4,77 points à 5.234,09 points, dans un volume d'échanges de 685 millions d'euros. La veille, il avait fini en hausse de 0,30%.

La cote parisienne reste arrimée près de l'équilibre depuis l'ouverture.

"Les principaux indices européens ont commencé la semaine par des légères hausses. Cependant, la prudence devrait être de mise au cours des deux prochaines séances" avant l'issue de la réunion de la Fed mercredi soir, ont observé les gérants de Barclays Bourse.

"Si une nouvelle hausse de taux semble exclue dans un contexte dominé par la faiblesse de l'inflation, la Fed pourrait annoncer qu'elle va commencer à réduire son bilan, ce qui pourrait ouvrir une nouvelle étape pour les marchés", ont-ils ajouté.

En cessant de réinvestir dans les titres arrivant à maturité, il s'agit pour la Fed de diminuer le volume massif de bons du Trésor et autres titres obligataires qu'elle a amassés après la récession de 2009 pour soutenir la reprise économique.

Les investisseurs seront également à l'affût de tout indice concernant une nouvelle hausse de taux directeurs, et l'avenir de la présidente de la Fed, Janet Yellen, dont le mandat expire en février 2018.

Du côté des indicateurs, le baromètre ZEW de la confiance des milieux financiers allemands a rebondi en septembre, mais l'effet sur la cote a été limité.

Outre-Atlantique, la balance des comptes courants au 2e trimestre, les mises en chantier de logements et les prix à l'importation en août ainsi que l'indicateur composite de l'activité économique (Conference Board) en septembre sont encore attendus.

En matière de valeurs, Eurofins restait en tête de l'indice SBF 120 avec une hausse de 5,15% à 525,15 euros, le marché saluant l'annonce du rachat pour 780 millions de dollars de l'américain EAG, ce qui lui permet de mettre un grand pied aux Etats-Unis avec l'acquisition d'un groupe actif dans des secteurs semblables.

Total prenait 0,41% à 45,13 euros dans la foulée de l'annonce de sa prise de participation dans la société Eren Re, spécialisée dans les énergies renouvelables, lui permettant notamment de mettre un premier pied dans l'éolien.

Solvay refluait de 1,36% à 126,90 euros. Le groupe chimique belge vend son activité polyamides au groupe chimique allemand BASF pour environ 1,1 milliard d'euros.

GTT montait de 1,55% à 44,61 euros, soutenu par l'annonce d'une commande d'une filiale du coréen Hyundai pour concevoir des cuves d'une contenance totale de 180.000 m3.

Vivendi bénéficiait (+1,12% à 21,13 euros) du relèvement de sa recommandation à "acheter" par HSBC.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.