Accéder au contenu principal

Irak : les forces de l'armée irakienne et les peshmerga à l'assaut d'Hawija

Un combattant peshmerga sur le front contre le groupe État islamique.
Un combattant peshmerga sur le front contre le groupe État islamique. France 24

Alors que la bataille pour reprendre Hawija, en Irak, est sur le point de débuter, les peshmerga craignent qu'après avoir combattu l'EI, ils doivent faire face aux forces irakiennes, qui refusent l'idée d'un Kurdistan irakien.

PUBLICITÉ

C'est l'une des dernières grandes batailles à mener pour libérer totalement le territoire irakien de l'emprise de l'organisation État Islamique (EI) et elle est en suspens. La bataille devait lancer ensemble les forces de l’armée irakienne et les peshmerga à l'assaut d'Hawija, mais ces derniers pourraient finalement ne pas y participer.

Aujourd'hui, les tensions entre Bagdad et Erbil, liées au référendum kurde prévu le 25 septembre, remettent en effet en cause la coopération militaire. Les autorités irakiennes, dont la Cour suprême, ont demandé à la région autonome du Kurdistan de suspendre la tenue du scrutin. L'ONU a même proposé d'y substituer des négociations menées avec son aide. En vain.

La ligne fortifiée de démarcation que nos envoyés spéciaux ont pu atteindre pourrait bien se transformer en frontière.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.