Accéder au contenu principal
Découvertes

Le Parti communiste de la Fédération de Russie veut interdire la sortie du film "La mort de Staline"

"La mort de Staline" au cinéma en France le 17 janvier 2018.
"La mort de Staline" au cinéma en France le 17 janvier 2018. Quad Films

La censure russe risque de faire encore des victimes. Le Parti communiste de la Fédération de Russie veut priver de sortie le film "La mort de Staline", adapté de la BD des auteurs français Fabien Nury et Thierry Robin.

Publicité

Armando Iannucci, le réalisateur de la série "Veep" pour HBO, a tourné l’adaptation de la bande-dessinée française "La mort de Staline" avec les acteurs Jeffrey Tambor, Steve Buscemi, Olga Kurylenko ou encore Rupert Friend. Et si cette comédie satirique a déjà fait rire les spectateurs du festival international du film de Toronto où elle était nommée, les Russes risquent de ne jamais la voir au cinéma.

VOIR AUSSI : Staline a été jeune et (presque) innocent, c'était avant l'URSS

Le Parti communiste de la Fédération de Russie, qui se revendique de l’héritage du parti unique soviétique dissout au début des années 1990, souhaite faire interdire la sortie de "La mort de Staline". Les représentants du parti estiment que le film est "dégoûtant" et qu’il est une "arme de la guerre psychologique contre la Russie" pour "discréditer les leaders du pays", rapporte l’agence de presse RIA Novosti, relayée par The Hollywood Reporter.

Suite à ces déclarations du deuxième parti le plus représenté à la Douma, le Kremlin a promis "d’examiner dans les moins détails" le film avant que le ministre de la Culture ne décide s’il accorde ou non un visa d’exploitation au long-métrage. En mars 2017, le Disney "La Belle et la Bête" avait lui aussi été menacé de censure à cause d’un (mini) "moment gay" entre LeFou et Gaston. Finalement, le film avait été diffusé, mais avec une interdiction aux moins de 16 ans.

"Une lutte de pouvoir dans les coulisses de la mort de Staline"

La comédie "La mort de Staline" doit sortir en France le 4 avril 2018. Elle est l’adaptation d’une bande dessinée en deux tomes du même nom, imaginée par les Français Fabien Nury et Thierry Robin, dans laquelle ils racontent les jours qui ont suivi le décès du dictateur soviétique. "'La mort de Staline' est basé sur beaucoup de faits réels, concentrés dans une narration située autour du moment où Staline tombe malade et meurt. Et là, des choses s’organisent : les funérailles – les plus grandes de l’Union soviétique –, mais aussi la lutte de pouvoir qui se déroule en coulisses. Qui prendra la place de Staline ?", tease le réalisateur Armando Iannucci, dans une interview publiée sur les chaîne YouTube des éditions Dargaud qui éditent la BD.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.