Accéder au contenu principal
Découvertes

Les Américains ont eu besoin d'un dictionnaire pour comprendre l'insulte de Kim Jong-un à Donald Trump

KYODO NEWS/GETTY IMAGES/COMPOSITE MASHABLE
3 mn

La vraie question étant : est-ce que le "dotard" boit du "covfefe" ?

Publicité

Le 31 mai dernier, le "covfefe gate" initié par Trump avait littéralement retourné Internet. Aujourd'hui, c'est au tour du chef d'État nord-coréen Kim Jong-un d'enflammer le Web à cause d'un seul mot : "dotard"

VOIR AUSSI : Les États-Unis et l'Union européenne adoptent de nouvelles sanctions contre la Corée du Nord

Actuellement en pleine joute verbale, la tension monte entre les deux hommes de pouvoir et ce par discours interposés. Dans une déclaration publique diffusée vendredi 22 septembre, Kim Jong-un a qualifié Donald Trump de... "dotard". Un mot mystérieux, inconnu des internautes. Évidemment, ces derniers ont immédiatement fait appel à Merriam-Webster, une célèbre maison d'édition de dictionnaires (entre autres) pour qu'elle éclaire la situation. Chose qu'elle n'avait pas été en mesure de faire lors de l'affaire "covfefe"

[scald=58927:article_details {"additionalClasses":""}]
[scald=58930:article_details {"additionalClasses":""}]

Selon l'entreprise, le "dotard" est donc "une personne en état de déclin mental, voir de sénilité". Un terme apparemment utilisé pour la première fois au XIVe siècle, qui n'a pas su perdurer dans le langage courant. La preuve, lorsque Kim Jong-un a utilisé ce terme, sa cote de popularité en terme de recherche Internet a explosé. 

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.