Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

MHD, le phénomène rap

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Donald Trump se fait l'avocat de Brett Kavanaugh

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Guerre en Syrie - Idleb : accord Moscou-Ankara pour une "zone démilitarisée"

En savoir plus

TECH 24

Hacker les humains

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget 2019 : quels sacrifices ?

En savoir plus

REPORTERS

Colombie : au Catatumbo, "les damnés de la coca"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le tournant ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des arts de Tiken Jah Fakoly

En savoir plus

#ActuElles

Maroc : les droits des femmes encore à conquérir

En savoir plus

Découvertes

Robes animées et tatouage connecté : la série "Fashion Geek" d'Arte parle de la mode au futur

© ARTE

Texte par Ana BENABS

Dernière modification : 27/09/2017

En dix épisodes, Arte dépeint un portrait de la rencontre entre mode et technologie dans "Fashion Geek", une série dont le regard est tourné vers l'avenir.

Dix épisodes, cinq minutes chacun et une multitude de sujets. La nouvelle série proposée par Arte Creative s'appelle "Fashion Geek", et elle est désormais disponible en intégralité sur le site du média public franco-allemand. 

VOIR AUSSI : On se demande bien qui va acheter la veste connectée de Google et Levi's, vendue 350 dollars

Le moins que l'on puisse dire, c'est que "Fashion Geek" porte très bien son nom. Les épisodes s'appellent "Tatouage connecté", "Silhouettes virtuelles", "Hackers de textile" ou encore "Cuir d'ADN", et traitent tous des nouvelles facettes de la mode augmentée, qui allie design et technologie dans des créations futuristes. 

"Dix créateurs futuristes, aux inventions plus ou moins adaptées au quotidien"

Créée par la productrice Sidonie Garnier et la réalisatrice Maryam Goormaghtigh, la série a pour but de "rendre compte à la fois de l’esthétique des œuvres présentées mais aussi [à emmener le spectateur] au cœur de la matière", comme confie la première au magazine Cheek dans une longue interview. Nous suivrons alors les parcours de dix créateurs futuristes, aux inventions plus ou moins adaptées au quotidien du citoyen lambda. 

Il y a quelques mois se tenait le Look Forward FashionTech Festival à Paris, un événement dédié lui aussi à ce mélange entre art et technologie. Mais malgré de nombreuses avancées dans cette nouvelle branche, le wereable reste encore très peu consommé et intégré dans le quotidien :  ce marché ne pèse "que" 2 milliards d'euros, soit seulement 0,2 % du marché mondial du textile. Cependant, certaines innovations intriguent et intéressent plus que d'autres, comme le projet Kovr, une veste permettant de protéger ses données personnelles une fois portée. 

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

BONUS : On se demande bien qui va acheter la veste connectée de Google et Levi's, vendue 350 dollars

Première publication : 27/09/2017