Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

La fin des sanctions contre l'Erythrée

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Mais qu'est ce que ça veut dire "mettre le bololo" ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Brexit : divorce à l'amiable avec Bruxelles ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"8, avenue Lénine" : le parcours du combattant d'une femme rom en France

En savoir plus

FOCUS

La minorité arménienne de Syrie se reconstruit à Erevan

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Un juge à la Cour suprême incite les Américains à s'investir dans la vie publique

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Yémen : la guerre décryptée

En savoir plus

FACE À FACE

Le mouvement des "gilets jaunes", entre grogne civile et récupération politique

En savoir plus

L’invité du jour

Titouan Lamazou : "Aller à la rencontre de l'infinie diversité de l'humanité"

En savoir plus

Découvertes

Obama, Bush et Clinton sont à un tournoi de golf et Trump ne leur manque pas du tout

© President's Cup/Facebook

Texte par Marine BENOIT

Dernière modification : 29/09/2017

Les 42e, 43e et 44e présidents des États-Unis nous ont bien fait comprendre qu’une compétition de golf sans Donald Trump était toujours un chouette moment de convivialité.

Tous les deux ans, aux États-Unis, se tient la President’s Cup, un prestigieux trophée de golf disputé par la plupart des pays du monde, exceptée l’Europe – qui, elle, participe à la Ryder Cup. Organisée cette année à Jersey City, dans le New Jersey, la compétition s’est ouverte jeudi lors d’une cérémonie où furent conviés trois invités de marques, qui, plus que jamais, ont donné du sens au nom de ce tournoi : les anciens présidents américains Bill Clinton, George W. Bush et Barack Obama.

VOIR AUSSI : Un tweet de Barack Obama sur Charlottesville est devenu le plus liké de l'histoire

Les trois ex-chefs d’État ont allégrement posé devant les objectifs, tout sourire, et même tenté quelques selfies. Barack Obama en a également profité pour faire un brin de causette avec le célèbre champion Tiger Woods, qui assiste pour cette édition le capitaine de l’équipe de golf nationale, indétrônable depuis de nombreuses années à la President’s Cup. De quoi faire oublier, du moins un instant, que l’actuel président Donald Trump, fan incontesté de golf, est attendu pour dimanche sur le tournoi.   

Depuis la naissance de la compétition en 1994, seul un président américain, Bill Clinton, était venu y assister (en 2000). Rien qu’en 2017, ils seront donc quatre à s’y rendre. 

– Retrouvez aussi l'article de Mashable.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Première publication : 29/09/2017