Accéder au contenu principal

Le prix Nobel de physique attribué à Weiss, Barish et Thorne, découvreurs des ondes gravitationnelles

De g. à d. : Rainer Weiss, Barry C. Barish et Kip S. Thorne, lauréats du prix Nobel de physique 2017.
De g. à d. : Rainer Weiss, Barry C. Barish et Kip S. Thorne, lauréats du prix Nobel de physique 2017. Nobel Media 2017

Le prix Nobel de physique a été attribué mardi à trois scientifiques, Rainer Weiss, Barry C. Barish et Kip S. Thorne, "pour leurs contributions décisives (...) à l'observation des ondes gravitationnelles".

Publicité

Le résultat du prix Nobel de physique, deuxième de la cuvée 2017, est connu. La prestigieuse récompense est décernée à trois astrophysiciens américains, Rainer Weiss, Barry Barish et Kip Thorne. Ils sont récompensées pour leurs travaux sur l'observation des ondes gravitationnelles, ouvrant une nouvelle fenêtre sur la connaissance de l'univers.

Théorisées par Albert Einstein il y a un siècle, ces ondes provenant de la collision de deux trous noirs ont été détectées pour la première fois le 14 septembre 2015.

>> À lire : "D'Einstein au Big Bang : l'importance des ondes gravitationnelles"

Il a fallu 1,3 milliard d'années pour qu'elles parviennent jusqu'au détecteur Ligo (Laser Interferometer Gravitational-Wave Observatory), basé aux États-Unis, a souligné l'Académie.

La veille, le prix Nobel de médecine et physiologie a été attribué à trois autres Américains, Jeffrey C. Hall, Michael Rosbash et Michael W. Young, pour leurs recherches sur l'horloge biologique humaine.

Avec AFP et Reuters

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.