Accéder au contenu principal
Dans la presse

"Le roi Salmane à Moscou, début d'une nouvelle ère ?"

Capture France 24

Dans la revue de presse internationale du 6 octobre, la visite historique du roi d’Arabie saoudite à Moscou, Donald Trump qui met - encore - la pression sur l’Iran, et une question qui tient en haleine l’Argentine : et si Lionel Messi ratait le Mondial-2018 ?

PUBLICITÉ

Le roi Salmane à Moscou, il s'agit là d'une visite "historique" : c'est la première fois qu'un souverain saoudien se rend en visite officielle en Russie, alors que la guerre en Syrie a dégradé les rapports entre Moscou et Riyad. Comme le résume Al-Arab, c’est une nouvelle ère qui s’ouvre entre les deux pays, qui ont signé des accords commerciaux et militaires. C’est "le business avant tout", écrit La Tribune de Genève, qui prévient que "ce rapprochement souhaité reste semé d’embûches."

Et pendant que l’Arabie saoudite, traditionnel allié de Washington, se tourne vers Moscou, Donald Trump continue de remettre en cause l'accord sur le nucléaire iranien signé par son prédécesseur. Le Washington Post rappelle que le président américain devrait prendre une décision avant le 15 octobre, mais de nombreux responsables politiques, militaires et diplomatiques insistent pour préserver une partie de l’accord.

Enfin une question qui tient en haleine l'Argentine : et si Lionel Messi ratait le Mondial-2018 en Russie ? L’équipe nationale de football est au bord du gouffre après son nul, cette nuit, face au Pérou (0-0). "Rien ne s'améliore, tout s'aggrave", s'inquiète La Nación. Virtuellement éliminée, l’Albiceleste jouera son avenir mardi à Quito contre l’Équateur, déjà hors course.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.