Accéder au contenu principal

Les députés insoumis échouent à bannir le drapeau européen de l'Assemblée

Les drapeaux français et européen, derrière le président de l'Assemblée nationale François de Rugy, le 27 juin 2017.
Les drapeaux français et européen, derrière le président de l'Assemblée nationale François de Rugy, le 27 juin 2017. Christophe Archambault, AFP

L'amendement déposé par les députés de La France insoumise visant à retirer le drapeau européen de l'hémicycle de l'Assemblée nationale, a été rejeté mercredi. Les douze étoiles sur fond bleu continueront d'accompagner le drapeau français.

Publicité

Les députés de La France insoumise n'auront pas eu la peau du drapeau européen, installé depuis 2007 à l'Assemblée nationale au côté du drapeau français, derrière le fauteuil du président. La commission des lois de l'Assemblée a en effet rejeté, mercredi 4 octobre, un amendement des élus du groupe de La France insoumise qui n'a recueilli que deux voix, celles des commissaires du groupe des Insoumis.

L’amendement disposait que "seuls peuvent être présents dans l'hémicycle le drapeau tricolore (...) et le drapeau de l'Organisation des nations unies". Le député insoumis Ugo Bernalicis, membre de la commission, a rappelé que son groupe était opposé à l’Union européenne (UE) "telle qu'elle fonctionne aujourd'hui".

"Supporter ça"

Le 20 juin dernier, au lendemain de son élection, Jean-Luc Mélenchon, en visite dans l'hémicycle, avait dénoncé la présence du drapeau à douze étoiles sur fond bleu. "Franchement, on est obligé de supporter ça ?", avait-il lancé.

Plusieurs députés "souverainistes", comme Nicolas Dupont-Aignan ou Marine Le Pen, ont déjà fait part de leur opposition à la présence du drapeau de l'UE dans l'hémicycle de l'Assemblée.

Avec Reuters

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.