Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DEMAIN À LA UNE

Égypte : nouveau procès pour Ahmed Douma, icône de la révolution

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

L'enjeu sécuritaire des législatives en Afghanistan

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Luis Aguiriano : "Je ne pense pas que Manuel Valls sera maire de Barcelone"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Malgré l'article 7, des sanctions impossibles contre la Pologne et la Hongrie ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

L'improbable rencontre entre Donald Trump et Kanye West

En savoir plus

L’invité du jour

Monique Pinçon-Charlot : "La fraude fiscale est une arme pour asservir le peuple"

En savoir plus

LE GROS MOT DE L'ÉCO

Attractivité : le concours de beauté de l’économie

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Affaire Khashoggi : quelles conséquences économiques pour l'Arabie saoudite ?

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Quand la Chine 'rééduque' ses musulmans"

En savoir plus

Découvertes

Snapchat affiche des œuvres de Jeff Koons en réalité augmentée à Paris, New York ou Sydney

© Snapchat | Le Rabbit de Jeff Koons s'affiche sur le Champ de Mars à Paris grâce grâce à un filtre de réalité augmentée sur Snapchat.

Texte par Louise WESSBECHER

Dernière modification : 04/10/2017

Le nouveau filtre de Snapchat est un peu particulier : il permet de visualiser en réalité augmentée les œuvres d’art du plasticien américain Jeff Koons dans une dizaine de villes du monde.

Cette nouveauté aurait dû être une surprise. Il y a quelques jours, la page art.snapchat.com a démarré un compte à rebours qui promettait une grande annonce le mercredi 4 octobre à 19 h (heure française). Or des petits malins parmi lesquels Jonah Grant et Moshe Isaacian ont eu l’idée de changer l’heure de leur ordinateur pour tromper le compteur. Et de dévoiler un peu en avance la surprise.

VOIR AUSSI : L’humanité a regardé 1,5 milliard de fois le hot-dog dansant mais Snapchat perd encore de l'argent

Snapchat s’est associé au plasticien américain mondialement connu Jeff Koons pour lancer un de ses nouveaux filtres en réalité augmenté. Cette fois-ci, plutôt que de nous transformer en lapin aux oreilles roses, celui-ci permet de découvrir des œuvres de l’artiste à travers neuf villes du monde. Paris fait ainsi partie des villes retenus par la plateforme, comme Rio de Janeiro, Sydney ou Londres. Pour découvrir la sculpture de Jeff Koons, il faut se rendre au Champ de Mars, activer le nouveau filtre puis localiser l’œuvre grâce aux indications qui s’affichent à l’écran. Vous voilà devant le Rabbit, un immense lapin géant métallisé façon ballon de baudruche. 

Le Ballon Dog, le Balloon Swan, le Play-Doh et le Popeye sont les autres œuvres de Jeff Koons qui s'affichent à travers le monde.

"Ce filtre qu'on lance aujourd'hui est un exemple de comment Snapchat essaye de réduire les frottements du processus de création. Le fait que nous pouvons emporter ces gigantesques sculptures partout dans le monde n'est que le début de nos efforts pour inspirer la jeune génération d'artistes", a confié le PDG Evan Spiegel lors d'une conférence donnée au Vanity Fair's New Establishment Summit à Beverly Hill le mercredi 3 octobre.

Ce filtre-là ne restera pas un cas unique. Avec cette opération Jeff Koons, Snapchat lance en fait sa plateforme ART qui propose à tous les artistes volontaires de renseigner leurs coordonées et envoyer un lien vers leur portfolio, avant de voir un jour leurs œuvres exposées sur l’appli de quelque 173 millions d’utilisateurs à travers le monde ?

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Première publication : 04/10/2017