Accéder au contenu principal
ÉTATS-UNIS

L'ouragan Nate a atteint la côte américaine

L'ouragan Nate a frappé la ville de Biloxi dans le Mississipi provoquant d'importantes inondations, le 7 octobre 2017.
L'ouragan Nate a frappé la ville de Biloxi dans le Mississipi provoquant d'importantes inondations, le 7 octobre 2017. Mark Wallheiser, Getty images North America, AFP
4 mn

Après son passage en Amérique centrale, l'ouragan Nate a frappé, samedi, les côtes américaines près de l'embouchure du fleuve Mississippi avec des vents à 140 km/h, menaçant de provoquer des inondations en Louisiane, au Mississippi et en Alabama.

Publicité

L'ouragan Nate, de catégorie 1, a frappé la côte des États-Unis, samedi 7 octobre, en fin de journée, après s'être renforcé en traversant le golfe du Mexique et avoir laissé derrière son passage dévastateur une Amérique centrale endeuillée par au moins 28 décès.

Ordres d'évacuation obligatoire ou volontaire le long du littoral américain, couvre-feu instauré à La Nouvelle-Orléans : les États de Louisiane, du Mississippi et de l'Alabama attendaient de pied ferme l'arrivée de Nate, quatrième tempête majeure à frapper les États-Unis en moins de deux mois.

C'est au niveau du delta du fleuve Mississippi que l'ouragan a fait son entrée peu après 20h00 heure locale (00h00 GMT) en terre américaine. Le centre national des ouragans américain (NHC) a précisé que Nate se déplaçait alors à une vitesse de 31 km/h avec des vents de 140 km/h.

Vers 05h30 GMT, le NHC indiquait que l'ouragan avait touché terre à environ 8 km à l'ouest de Biloxi (Mississippi) et provoqué une forte marée.

Il faut s'attendre ensuite à ce qu'il traverse des portions du Mississippi, de l'Alabama et du Tennessee en fin de soirée jusqu'à dimanche soir". L’ouragan devrait prendre la direction Nord nord-ouest puis nord-est et sa vitesse devrait s'accélérer dans les jours à venir.

Couvre-feu levé à la Nouvelle-Orléans

Moins puissant que redouté, Nate ne devrait pas heurter la Nouvelle-Orléans, dévastée en 2005 par l'ouragan Katrina, avec au moins 1 800 morts. Les autorités de la ville ont d'ailleurs décidé samedi soir de lever le couvre-feu imposé sur la ville depuis 19h00, ainsi que l'alerte ouragan.

Cependant, le NHC a averti que "la combinaison d'une dangereuse onde de tempête et de la marée fera en sorte que les zones normalement sèches près de la côte seront inondées par les eaux montantes qui se déplacent à l'intérieur des terres depuis le rivage".

Avec AFP et Reuters

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.