Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Espionnage en Afrique : une concurrence féroce

En savoir plus

FACE À FACE

Affaire Benalla : 5 mois de feuilleton politique

En savoir plus

L’invité du jour

Sebastian Copeland : "Les régions polaires nous lancent le cri d’alarme"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

L’économie chinoise peut-elle résister à la guerre commerciale ?

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Avion russe abattu en Syrie : "un tragique concours de circonstances"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le repas luxueux de Maduro chez "Salt Bae" a un goût amer pour les Vénézuéliens

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

La star marocaine Saad Lemjarred placée en détention

En savoir plus

LE DÉBAT

Plan "ma santé 2022" en France : urgence à l'hôpital ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Benoît Hamon : "Celui qui est en cause dans l'affaire Benalla, c'est Macron"

En savoir plus

Découvertes

Eminem a rhabillé Donald Trump pour l'hiver dans un violent freestyle

© BRIAN J. RITCHIE/HOTSAUCE/REX/SHUTTERSTOCK

Texte par Steven JAMBOT

Dernière modification : 13/09/2018

Le rappeur américain a tourné à Détroit un freestyle anti-Trump. Il s'en prend violemment au président américain, ses prises de position racistes et ses politiques sur l'immigration et les armes.

"The Real Slim Shady" est de retour et il en a gros contre Donald Trump. 

VOIR AUSSI : Un clip anti-Donald Trump de rappeurs de Baltimore devient viral

Dans un freestyle, diffusé mardi à l'occasion des BET Hip Hop Awards, le rappeur américain s'en prend violemment au président des États-Unis, ce "kamikaze qui va sûrement provoquer un holocauste nucléaire".

Il débute par l'expression "le calme avant la tempête", utilisée par Trump au cours d'un dîner à la Maison Blanche alors qu'il était entouré de militaires. 

"C'est comme si on fait un pas en avant puis en arrière, mais c'est une forme de distraction, et ça provoque une énorme réaction. Quand il attaque la NFL [Ligue de football américain], pour que nous ne voyions que ça, au lieu de parler de Porto Rico et de sa réforme du port d'armes au Nevada...", balance-t-il dans ce freestyle de 4 min 30 intitulé "La tempête".

La vidéo se termine par un message aux soutiens du président américain : "Si vous êtes pour Trump, et que vous ne pouvez pas décider qui vous aimez le plus (...), je le fais pour vous." Et de finir par un doigt d'honneur.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Première publication : 13/09/2018