Accéder au contenu principal
ActuElles

Tonie Marshall : "En France, le monde du cinéma est moins sexiste que celui de l’entreprise"

Capture d'écran France 24

Quel est le prix à payer pour se hisser à la tête d’une entreprise en France, ou comme dirait les anglophones, devenir la "Big Boss" ? C’est la question qui a servi de trame au film "Numéro Une" réalisé par notre invitée, Tonie Marshall. Il raconte l’ascension d'une brillante ingénieure à la tête d'une entreprise du CAC 40. Il y est question de pouvoir, de compétition, de plafond de verre et bien sûr de misogynie, à l’heure où l’affaire Harvey Weinstein scandalise bien au-delà d'Hollywood.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.