Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

France 24 en Libye : 79 migrants refusent de débarquer à Misrata

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les « Gilets jaunes », des réseaux sociaux à la rue

En savoir plus

LE DÉBAT

Mouvement des "gilets jaunes" : le carburant des extrêmes ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Jean-Claude Juncker : "Nous entretenons des relations difficiles avec l’administration Trump"

En savoir plus

FOCUS

23 millions de candidats, 127 000 postes : Indian Railways recrute !

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Enrico Letta : "Aucun accord de Brexit ne peut réunir une majorité au Parlement britannique"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

François Durpaire et nos ancêtres pas si Gaulois

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Manou Gallo, un nouvel album groove et funk à la sauce ivoirienne

En savoir plus

Pas 2 Quartier

Lille: Ryad le jardinier, le bio au quartier

En savoir plus

Moyen-Orient

Syrie : Mayadine reprise à l'EI, Raqqa sur le point d'être libérée

© Bulent Kilic, AFP | Un combattant des Forces démocratiques syriennes surveillant le front ouest de Raqqa le 7 octobre.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 15/10/2017

Les forces armées syriennes ont repris, samedi, aux combattants du groupe État islamique le contrôle de la ville de Mayadine, dans l'est du pays. La ville de Raqqa, dans le centre, serait, elle, sur le point de d'être libérée.

L’organisation État islamique (EI) est plus que jamais acculée en Syrie. Samedi 14 octobre, les forces armées syriennes ont repris le contrôle de la ville de Mayadine aux combattants jihadistes, tandis que Raqqa, fief historique de l'EI, serait en passe de tomber, selon les milices kurdes sur place.

À Mayadine qui se situe sur les bords de l'Euphrate, non loin de la frontière irakienne, les jihadistes ont connu un "effondrement" dans leurs rangs, a précisé une source militaire. L'offensive au sol des forces gouvernementales a été menée avec l'appui de l'aviation russe.

En juin 2017, des responsables des services de renseignement américains avaient rapporté que l'EI avait transféré vers Mayadine une grande partie de ses structures de commandement et de propagande qui étaient établies à Raqqa.

La chute de Raqqa serait imminente

La ville de Raqqa, dernier grand bastion urbain de l’EI, serait justement sur le point de tomber, ont annoncé, samedi, les Unités de protection de peuple (YPG), les milices kurdes participant à l'offensive contre cette agglomération.

Dans la ville, une centaine de jihadistes du groupe État islamique se sont rendus, a annoncé samedi la coalition internationale conduite par Washington. Samedi soir, la confusion régnait concernant un possible accord concernant l'évacuation les combattants étrangers de l'EI, et non plus les seuls combattants syriens du groupe.

Le Conseil civil de Raqqa, appelé à prendre le contrôle de la ville une fois les combats terminés, est chargée de mener, avec des figures tribales, les négociations qui devaient permettre la reprise totale de Raqqa aux jihadistes, et l'évacuation des civils, parfois utilisés comme boucliers humains. Quelque 1 500 civils ont déjà pu fuir Raqqa cette semaine en vertu d'une trêve tacite accompagnant ces discussions, selon la coalition, qui a évalué jeudi à environ 4 000 le nombre de civils encore présents à Raqqa.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 14/10/2017

  • TURQUIE

    Syrie : la Turquie lance une opération à hauts risques à Idleb

    En savoir plus

  • TURQUIE

    La Turquie lance une opération militaire à Idleb en Syrie

    En savoir plus

  • SYRIE

    Syrie : l'accord sur les zones de sécurité entre en vigueur

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)