Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Maduro chez "Salt Bae" : un goût amer pour les Vénézuéliens

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Affaire Lamjarred : la star marocaine placée en détention

En savoir plus

LE DÉBAT

Plan "ma santé 2022" en France : urgences à l'hôpital ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Benoît Hamon : "Celui qui est en cause dans l'affaire Benalla, c'est Macron"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Benoît Hamon : "Je veux reconstruire la gauche"

En savoir plus

FOCUS

Invasion de sargasse au Mexique : désastre ou chance à saisir?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jacques Audiard : "Depuis longtemps, j'avais envie de tourner avec des Américains"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Voyage inoubliable sur le train du désert en Mauritanie et 300 kilomètres pour les plages de Tunisie

En savoir plus

L’invité du jour

Ghislaine Dehaene : "Il faut parler au bébé pour lui permettre de façonner son esprit"

En savoir plus

Découvertes

Fans d’Apple et Samsung, le Mate 10 Pro de Huawei a des chances d’être votre prochain smartphone

© Huawei

Texte par Marine BENOIT

Dernière modification : 12/09/2018

Le fabricant chinois, passé numéro 2 mondial derrière Samsung, a dévoilé à Munich un "superphone" redoutable. Il est surtout le tout premier smartphone à embarquer directement une intelligence artificielle dans son processeur.

Les chiffres de vente de ces trois derniers mois sont sans appel : Huawei, longtemps considéré comme un outsider, a fini par doubler Apple sur le marché mondial du smartphone. Le géant chinois se place désormais sur la seconde marche du podium derrière Samsung, d’après les chiffres d’une récente étude. Il faut dire qu’avec ses smartphones conçus pour être de vraies machines de guerre, qui plus est vendus à des prix moins exorbitants que chez la concurrence, Huawei a su séduire consommateurs et critiques.

VOIR AUSSI : Les P10 et P10 Plus de Huawei, le culte des couleurs... et de la rondeur

Le Mate 10, dernier né de la gamme Mate, pourrait bien rendre définitivement désirable la marque auprès de ceux qui ne jurent que par Apple et Samsung. D’abord parce que sa stratégie de communication s’axe sans complexe autour d’un argument : le Mate 10 fait tout "mieux" que l’iPhone 8 Plus, l’iPhone X et le Galaxy S8, notamment grâce à son processeur maison qui intègre pour la toute première fois une intelligence artificielle nativement.

Ce lundi, lors d’un événement organisé à Munich, en Allemagne, Huawei a donc dévoilé deux nouveaux modèles : le Mate 10 et le Mate 10 Pro (trois si l’on compte l’édition spéciale Porsche, déclinaison de luxe du Mate 10 Pro). La sortie du Mate 10 n’étant pas prévue en France, nous n’en parlerons pas.

Côté design, le Mate 10 Pro a un châssis en aluminium, un dos en verre courbé et de jolis angles arrondis. Son capteur d’empreinte se présente sur l’arrière, sous le double-capteur photo. Cet emplacement judicieux – qui permet d’éviter les traces de doigts sur les lentilles – a compté parmi les innombrables piques lancées par Huawei pendant la conférence à Samsung (dont l’emplacement du lecteur d’empreintes sur le S8 fut largement décrié).

Mais le leader mondial du mobile fut loin d’être la cible principale de Huawei. L’ennemi à abattre était clairement Apple, dont les spécificités des derniers smartphones ont littéralement été passées à la moulinette. Plus grand écran, batterie (beaucoup) plus puissante, meilleures performances... Ce Mate 10 Pro a été présenté à travers une pluie de comparaisons. Récapitulons point par point :

  • Son écran AMOLED au ratio 18:9 – inédit jusqu’ici chez Huawei – affiche une résolution de 2 160 x 1 080 mégapixels, soit du Full HD+. Sa taille, elle, est de 6 pouces, "pour un téléphone qui n’en mesure que 5,5", se targue le constructeur.
  • Il embarque le fameux processeur maison Kirin 970, que la marque avait dévoilé début septembre. Nous reviendrons dessus plus bas dans l’article.
  • Il dispose de 6 Go de RAM et de 128 Go de stockage interne non-extensible.
  • Sa batterie a une capacité monstrueuse de 4 000 mAh compatible avec la charge rapide. En revanche, pas de charge sans fil.
  • Il est le premier smartphone du marché français à supporter le dual-LTE, autrement dit à accueillir non pas une mais deux cartes SIM 4G.
  • Il est le premier smarpthone Huawei à disposer de la norme IP67, qui le rend résistant à l’eau et à la poussière.
  • Suivant la tendance lancée par Apple, il ne dispose pas de port jack, mais d’un port USB Type-C. On en connaît qui vont froncer les sourcils.
  • Il fonctionne sous EMUI 8 et Android 8.0 Oreo.

Le premier processeur "intelligent"

C’est bien ce SoC Kirin 970 qui rendra ce Mate 10 Pro sans doute incontournable sur le marché du mobile cette année. Sans trop rentrer dans les détails techniques, ce processeur conçu par Huawei est le tout premier à supporter des applications d’intelligence artificielle en son sein. Sa particularité est de combiner une troisième puce au duo CPU + GPU : le NPU, pour "Neural Processing Unit". Traitées uniquement par ce NPU, les tâches faisant appel à de l’IA n""épuisent" plus le téléphone.

Concrètement, il va permettre à la machine d’apprendre de nos usages, de comprendre le langage (nous reviendrons dans un test sur ses fonctions de traduction de langues), de mieux sécuriser nos données et de mieux drainer la batterie. Mais c’est sur la partie photographie que cette intelligence artificielle intégrée se fait le plus remarquer.

Un double-capteur Leica également dopé à l’IA

Décidément, ce Kirin 970 cumule les grandes premières. Il intègre ainsi un double IPS (le micro-processeur dédié exclusivement au traitement de l’image), là où la encore aujourd’hui, les chipsets n’en intègrent qu’un. Combiné à son double-capteur Leica, l’un des grands spécialiste de la photographie, ce Mate 10 Pro a de quoi se montrer impressionnant.

Respectivement de 12 et 20 mégapixels, ces optiques ouvrent tous les deux à f/1,6, une prouesse inédite sur un mobile (le V30 de LG, présenté à l’IFA en septembre, fut le premier smartphone à proposer un objectif à f/1,6). De quoi enfin réussir à "embrasser" un paysage, dont les prises de vue restent encore un peu ratatinées sur mobile. Mais c'est lorsque l'on fait intervenir cette fameuse IA que l'on constate le plus nettes améliorations : que l'on photographie une fleur, un chien ou une chute d'eau, celle-ci sera capable de déterminer ce qu'"elle voit" afin d'appliquer automatiquement les meilleurs réglages possibles. Ainsi, elle boostera par exemple la saturation de la couleur sur les pétales, elle éclairera le regard du chien et floutera l'arrière-plan, etc...

Quand et combien ?

Ce Mate 10 Pro sera disponible dès novembre, au prix de 799 euros. Il se déclinera en quatre coloris : Tituanium Grey, Midnight Blue, Mocha Brown et Pink Gold. Traduction : Gris, bleu, marron et rose doré.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Première publication : 12/09/2018