Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

EXPRESS ORIENT

Avec "Forte", Salim Saab rend hommage aux femmes artistes du monde arabe

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Festival Lumière de Lyon : Jane Fonda à l’honneur

En savoir plus

FOCUS

La frontière irlandaise, pierre d'achoppement du Brexit

En savoir plus

FACE À FACE

Macron - Mélenchon : l'art de la dramatisation

En savoir plus

L’invité du jour

Valentine Colasante : "Danseuse étoile, c’est une forme de liberté"

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Marché des satellites : la concurrence des géants du numérique

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Brexit : le coût économique de l'incertitude

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"L'Italie, Salvini et le fantôme fasciste"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Remaniement : "Et la montagne accoucha d'une souris"

En savoir plus

REPORTERS

Un reportage long format tourné par nos reporters ou nos correspondants aux quatre coins du monde. Le samedi à 22h10. Et dès le vendredi, en avant-première sur internet!

Dernière modification : 20/10/2017

Turkménistan : les Jeux du dictateur

© Capture France 24

À l'occasion des Jeux asiatiques, organisés en septembre à Achgabat, notre reporter a pu obtenir un visa pour le Turkménistan. Plongée dans l'un des pays les plus autoritaires au monde.

Le Turkménistan est l'un des pays les plus fermés au monde. Son président, Gourbangouly Berdymoukhamedov, un ancien dentiste, fan de sport et de chanson disco-folklorique, gouverne le pays d’une main de fer depuis plus de dix ans. En février, le "bien aimé" chef de l'État, qui a instauré un culte de la personnalité digne d'un dirigeant nord-coréen, a été réélu avec près de 98 % des voix et 97 % de participation... Le pays, riche en ressources naturelles, figure à la 178e place du classement de Reporters sans Frontières pour la liberté de la presse, juste devant l'Érythrée et la Corée du Nord. L'accès à Internet et à des médias indépendants y est sévèrement contrôlé.

Alors que le régime organisait la cinquième édition des "Jeux asiatiques de sports en salle et arts martiaux" du 17 au 27 septembre à Achgabat, la capitale, nous avons réussi à obtenir un visa de journaliste, habituellement impossible à obtenir. Plusieurs autres médias occidentaux ont d’ailleurs été refoulés au dernier moment.

Désertique mais riche en gaz, l'ex-république soviétique d'Asie centrale a dépensé plus de cinq milliards de dollars pour faire de ces Jeux une vitrine du régime et montrer au monde "de quoi le pays est capable".

Chaperonnés par deux "guides" chargés de notre "sécurité', nous avons sillonné "Achgabat la blanche", ses immenses artères à la propreté clinique et ses dizaines de monuments de style "persico-palladien", en or et marbre blanc. Le visage du président Berdymoukhamedov s'affiche partout : dans les taxis, les bus, les magasins, les musées ou encore sur une gigantesque statue en or de 21 mètres de haut.

Avec l'aide de Radio Free Europe, une radio qui émet en turkmène depuis Prague avec quelques journalistes courageux, et via une messagerie cryptée, nous avons aussi pu converser avec les quelques militants des droits de l'Homme qui ne croupissent pas en prison. Deux grand-mères de 62 et 67 ans, journalistes d'opposition menacées de mort, nous ont par exemple donné une toute autre version que celle de "l'enthousiaste Achgabat" : les maisons rasées sans indemnités, les coupures d'eau, le chômage et la répression... Le quotidien des Turkmènes se révèle alors bien différent de l’image que veut en donner le régime.

[Crédits image de drones : Human Rights Watch]

 

Par Axel COSSÉ

COMMENTAIRE(S)

Les archives

12/10/2018 Reporters

Reporters : Rohingya, l'impossible retour

Près d'un million de Rohingya ont fui les violences de l'armée birmane et survivent aujourd'hui au Bangladesh, dans le plus grand camp de réfugiés au monde. De l'autre côté des...

En savoir plus

05/10/2018 Reporters

Reporters : Rio sous la menace des milices

Le 14 mars 2018, Marielle Franco, conseillère municipale de Rio, était violemment assassinée. Cette militante de 38 ans dénonçait la corruption des puissants et le pouvoir des...

En savoir plus

28/09/2018 Reporters

Sauver les enfants esclaves en Inde, le combat de Kailash Satyarthi

En Inde, un enfant disparaît toutes les 8 minutes. À New Delhi, 6 sur 10 ne sont jamais retrouvés. On les appelle "la génération perdue", mais ils ne se sont pas évaporés....

En savoir plus

21/09/2018 Reporters

Colombie : au Catatumbo, "les damnés de la coca"

Alors que l’ONU a affirmé mercredi que la Colombie reste le principal producteur de cocaïne au monde avec des hausses record des plantations de coca, nos reporters se sont rendus...

En savoir plus

14/09/2018 Reporters

Les visages de la résistance à Boko Haram

Au Nigeria, alors que l'armée poursuit son offensive contre Boko Haram, nos reporters Catherine Norris-Trent et Jonathan Walsh se sont rendus dans le nord-est du pays, toujours...

En savoir plus