Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

"First Man", Ryan Gosling dans les pas de Neil Armstrong

En savoir plus

L’invité du jour

Reed Brody : "C’est la jurisprudence Pinochet qui a permis le procès d'Hissène Habré"

En savoir plus

FOCUS

Quelles alternatives à la prison pour les condamnés ?

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Le marché florissant du cannabis

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Le Premier ministre australien et Jérusalem"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Daphne Caruana Galizia, assassinée il y a un an"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Élections locales en Côte d'Ivoire : bras de fer entre le PDCI et le RHDP

En savoir plus

LE DÉBAT

Comment expliquer l'ampleur des inondations meurtrières dans l'Aude ?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Le vélo de retour à Cuba et les entrepreneurs burundais en province qui innovent

En savoir plus

EUROPE

Pour la présidente du parlement catalan, Rajoy a commis un "coup d'État"

© Josep lago, AFP | Le président du gouvernement catalan Carles Puidgemont et la présidente du parlement régional catalan, Carme Forcadell, manifestent à Barcelone, samedi 21 octobre.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 22/10/2017

Pour la présidente du parlement catalan, la décision de Madrid de suspendre l'autonomie de la Catalogne s'assimile à un "coup d'État".

Le Premier ministre espagnol Mariano Rajoy a annoncé, samedi 21 octobre, la suspension de l'autonomie de la Catalogne. Une décision que Carme Forcadell, la présidente du parlement catalan, a dénoncée comme un "coup d'État". Carles Puigdemont, le président de l'exécutif catalan, a réagi dans un discours en demandant au parlement régional de se réunir afin de répondre à l'injonction de Madrid.

Au moins 450 000 personnes ont défilé plus tôt dans l'après-midi à Barcelone, la capitale régionale, à l'appel de l'Assemblée nationale catalane (ANC) et Omnium, deux organisations de masse qui militent pour l'indépendance de la région. Après les propos du Premier ministre Rajoy, le mot d'ordre initial – protester contre le placement en détention de leurs dirigeants, Jordi Sanchez et de Jordi Cuixart, accusés de sédition – s'est vite transformé en ralliement pour une proclamation rapide de l'indépendance.

Revivez les évènements de la journée du samedi 21 octobre en direct :

Première publication : 21/10/2017

  • CATALOGNE

    Madrid reprend le contrôle de la Catalogne et annonce des élections dans les six mois

    En savoir plus

  • CATALOGNE

    Crise en Catalogne : le FC Barcelone refuse d'être "un instrument manipulable"

    En savoir plus

  • ESPAGNE

    Indépendance de la Catalogne : Madrid et Barcelone temporisent

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)