Accéder au contenu principal

Depuis la Centrafrique, le secrétaire général de l'ONU condamne la manipulation de la religion

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, s'est rendu à Bangassou, dans le sud-est de la Centrafrique, le 25 octobre 2017.
Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, s'est rendu à Bangassou, dans le sud-est de la Centrafrique, le 25 octobre 2017. Capture écran France 24

En visite à Bangassou en Centrafrique, le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a rencontré mercredi des Casques bleus et des populations menacées par des anti-balaka. Il a exhorté les leaders religieux à condamner les violences.

PUBLICITÉ

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a rencontré mercredi 25 octobre des Casques bleus et des populations déplacées à Bangassou, dans le sud-est de la Centrafrique. Il a rendu hommage aux neuf Casques bleus tués entre mai et juillet 2017 dans cette même ville, a constaté le correspondant de France 24 sur place.

La visite du secrétaire général intervient dans un contexte tendu où les Casques bleus tentent de prévenir l'attaque par les milices anti-balaka d'un peu moins de 2 000 déplacés musulmans qui ont trouvé refuge dans un séminaire catholique de Bangassou. Antonio Guterres a rendu visite à ces déplacés, condamnant la manipulation de la religion par certains.

"Je fais appel aux leaders religieux, et aux leaders communautaires pour qu’ils parlent d’une façon très nette en condamnant toutes les exactions et formes de violence, surtout par des groupes qui invoquent des identités religieuses qui n’ont aucun sens" a exhorté le secrétaire général de l’ONU. "Musulmans et chrétiens doivent vivre ensemble, il n’y a aucune raison pour les opposer" a-t-il déclaré à France 24.

Lors de cette visite, il a également rappelé qu’il avait demandé l’envoi de 900 casques bleus supplémentaires en Centrafrique.

Avec AFP

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.