Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

MHD, le phénomène rap

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Donald Trump se fait l'avocat de Brett Kavanaugh

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Guerre en Syrie - Idleb : accord Moscou-Ankara pour une "zone démilitarisée"

En savoir plus

TECH 24

Hacker les humains

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget 2019 : quels sacrifices ?

En savoir plus

REPORTERS

Colombie : au Catatumbo, "les damnés de la coca"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le tournant ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des arts de Tiken Jah Fakoly

En savoir plus

#ActuElles

Maroc : les droits des femmes encore à conquérir

En savoir plus

Asie - pacifique

Indonésie : au moins 47 morts dans l'incendie d'une usine de feux d'artifice

© Demy Sanjaya, AFP | Les reste calcinés de l'usine de feu d'artifice ravagée par un incendie à proximité de Jarkarta, en Indonésie, le 26 octobre 2017.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 26/10/2017

Un incendie suivi d'explosions a détruit jeudi une usine de feux d'artifice à la périphérie de Jakarta, en Indonésie, faisant au moins 47 morts. Une enquête a été ouverte par la police pour en déterminer la cause exacte.

Au moins 47 personnes ont été tuées dans le violent incendie qui a ravagé, jeudi 26 octobre, une usine de feux d'artifice à la périphérie de Jakarta, en Indonésie, selon le dernier bilan de la police. Le feu a engendré des explosions et d'épais dégagements de fumée noire.

L'incendie s'est déclaré vers 9 h (2 h GMT) dans un complexe industriel à Tangerang, où travaillaient 103 ouvriers. Les pompiers ont lutté pendant plusieurs heures contre les flammes avant d'éteindre le feu en fin d'après-midi.

"Nous avons découvert huit nouveaux corps, soit 47 morts au total. Nous ne connaissons toujours pas avec certitude le nombre de personnes dont on est sans nouvelles", a déclaré à la chaîne de télévision Kompas TV, Harry Kurniawan, le chef de la police de la ville de Tangerang, où est située l'usine.

Une partie de l’usine s’est effondrée

Un pompier sur place a indiqué que les victimes avaient été calcinées et ne pouvaient être reconnues : "Ceux qui sont morts sont complètement brûlés, totalement méconnaissables", a déclaré ce pompier.

Selon des images de la télévision indonésienne, les bâtiments de l'usine se sont en partie effondrés, des véhicules ont été calcinés et un épais nuage de fumée noire s'est dégagé dans l'atmosphère.

L'usine, un complexe proche d'un quartier résidentiel, était opérationnelle depuis six semaines, a déclaré un responsable du district, Toni Rustoni. Une enquête a été ouverte, a indiqué la police.

Avec AFP

Première publication : 26/10/2017

  • INDONÉSIE

    À Bali, le nombre d'évacués autour du volcan Agung augmente

    En savoir plus

  • INDONÉSIE

    Le gouverneur chrétien de Jakarta condamné à deux ans de prison pour blasphème

    En savoir plus

  • ASIE-PACIFIQUE

    En Indonésie, des éléphants patrouilleurs pour sauver leurs cousins sauvages

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)