Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Violences en RDC, la faim menace 15 millions de personnes

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

En politique, faut-il tourner son pouce 7 fois avant de tweeter ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Olivia Grégoire : "C'est un gouvernement qui consolide la majorité"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Bastien Lachaud : "Il n'y a pas de second souffle" avec le remaniement

En savoir plus

LE DÉBAT

France : remaniement et maintenant ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"First Man", Ryan Gosling dans les pas de Neil Armstrong

En savoir plus

L’invité du jour

Reed Brody : "C’est la jurisprudence Pinochet qui a permis le procès d'Hissène Habré"

En savoir plus

FOCUS

Quelles alternatives à la prison pour les condamnés ?

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Le marché florissant du cannabis

En savoir plus

Découvertes

Elon Musk dévoile la première photo de son tunnel sous Los Angeles

© ELON MUSK

Texte par Ana BENABS

Dernière modification : 30/10/2017

Si certains doutaient encore du sérieux de ce projet, la construction de tunnels souterrains par Elon Musk est bel et bien en cours. La preuve : cette photo postée par le chef d'entreprise sur les réseaux sociaux.

Ennuyé par les perpétuels embouteillages, le fondateur de SpaceX Elon Musk a décidé en décembre 2016 d'entreprendre la construction de tunnels souterrains afin d'arriver plus vite au bureau. 

VOIR AUSSI : La Boring Company d'Elon Musk a finalement reçu l'autorisation de creuser un tunnel sous Los Angeles

 

The Boring Company tunnel under LA

Une publication partagée par Elon Musk (@elonmusk) le

Samedi 28 octobre, le chef d'entreprise a partagé sur ses réseaux sociaux une photo du tunnel sous Los Angeles, réalisé par la Boring Company. 

Un premier pas pour combattre les embouteillages donc, mais loin d'être le dernier puisqu'Elon Musk a récemment obtenu l'autorisation de construire également sous le Maryland un tunnel de 10 miles (celui construit sous Los Angeles ne fait "que" 2 miles). 

Godot (c'est le nom de la machine à creuser les tunnels) a encore du pain sur la planche pour réaliser ce projet gargantuesque, qui risque de s'étendre à l'intégralité des États-Unis si les tests de faisabilité sont remplis.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Première publication : 30/10/2017