Accéder au contenu principal

Attaque à Manhattan : cinq touristes argentins parmi les huit victimes

Policiers dans le sud de Manhattan, où un véhicule a foncé sur une piste cyclable, le 31 octobre 2017.
Policiers dans le sud de Manhattan, où un véhicule a foncé sur une piste cyclable, le 31 octobre 2017. Kena Betancur, Getty Images, AFP

Cinq Argentins figurent parmi les huit victimes de l'attentat au véhicule-bélier, mardi, à New York. Ils faisaient partie d'un groupe d'amis qui fêtaient le 30e anniversaire de la fin de leurs études.

Publicité

Les vacances d'un groupe de dix amis venus d’Argentine ont tourné à la tragédie. Cinq d'entre eux figurent parmi les huit personnes tuées dans l'attentat commis mardi 31 octobre à New York et un sixième a été blessé.

Les victimes "sont originaires de la ville de Rosario et formaient un groupe d'amis qui fêtaient le 30e anniversaire de la fin de leurs études à l'École polytechnique de cette ville" située à 300 kilomètres au nord de Buenos Aires.

La photo des victimes de l'attaque juste avant leur départ pour New York

La ville de Rosario, la troisième d'Argentine, a décrété trois jours de deuil en hommage aux cinq tués : Hernan Mendoza, Diego Angelini, Hernan Ferruchi, tous les trois architectes, Alejandro Pagnucco et Ariel Erlij. Ariel Erlij, 48 ans, était un chef d'entreprise dans le secteur de la sidérurgie, il avait payé le billet d'avion de certains de ses compagnons de voyage, selon la presse argentine.

Le blessé, Martin Marro, "a été hospitalisé au Presbiterian Hospital de Manhattan, où il se remet de ses blessures, il est hors de danger", d'après les autorités argentines.

Une "condamnation la plus énergique des actes terroristes"

Dans un communiqué, le gouvernement argentin s'est déclaré "profondément ému par la perte des compatriotes et travaille à aider les proches et les amis des victimes". "L'Argentine réaffirme sa condamnation la plus énergique des actes terroristes et de la violence sous toutes ses formes et réitère la nécessité d'approfondir le combat contre ce fléau", ajoute le communiqué.

Le message du président argentin : "Profondément ému par les morts tragiques de cet après-midi à New York. Nous sommes auprès des proches des victimes argentines"

Le président argentin Maurico Macri s'est aussi dit "profondément affecté par les morts tragiques de [mardi] après-midi à New York. [...] Nous renouvelons notre appel à la paix, afin d'en finir avec ces horreurs."

Ces Argentins âgés de 48 à 50 ans, anciens camarades de la promotion 1987 de l'Ecole polytechnique de Rosario, avaient mis entre parenthèses leur activité professionnelle pour passer quelques jours de détente dans la ville américaine. Le journal de Rosario La Capital a diffusé une photo des membres du groupe avant qu'ils ne prennent leur vol pour les États-Unis. Hilares, ils portent tous un tee-shirt blanc barré du mot "Libre" en lettres noires.

Avec AFP

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.