Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Violences en RDC, la faim menace 15 millions de personnes

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

En politique, faut-il tourner son pouce 7 fois avant de tweeter ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Olivia Grégoire : "C'est un gouvernement qui consolide la majorité"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Bastien Lachaud : "Il n'y a pas de second souffle" avec le remaniement

En savoir plus

LE DÉBAT

France : remaniement et maintenant ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"First Man", Ryan Gosling dans les pas de Neil Armstrong

En savoir plus

L’invité du jour

Reed Brody : "C’est la jurisprudence Pinochet qui a permis le procès d'Hissène Habré"

En savoir plus

FOCUS

Quelles alternatives à la prison pour les condamnés ?

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Le marché florissant du cannabis

En savoir plus

Découvertes

Les petits bras des T-Rex auraient pu être des armes dangereuses

© ULLSTEIN BILD/GETTY IMAGES

Texte par Ana BENABS

Dernière modification : 02/11/2017

Les dinosaures ont tous des bottes secrètes : dans le cas du T-Rex, il s'agirait en fait de sa toute petite paire de bras.

Quand on regarde leur allure, on se dit que les T-Rex avaient tout pour inquiéter leurs congénaires dinosaures. À l'exception de leurs bras, d'une taille vraiment minime par rapport au reste de leur corps. Cependant, le paléontologue Steven Stanley semble avoir trouvé l'utilité de ces deux petits membres : ils auraient pu servir d'armes redoutables. 

VOIR AUSSI : Un nouveau dinosaure géant a été découvert en Afrique australe grâce à ses traces de pattes

Dans un meeting de "The Geological Society of America" à Seattle, le paléontologue de l'Université d'Hawaï avance que "ses membres antérieurs courts et ses longues griffes auraient permis au T-Rex, qu'il soit monté sur le dos de sa victime ou qu'il l'ait saisie avec ses mâchoires, de lui infliger quatre entailles par mètre ou plus, de plusieurs centimètres de profondeur en seulement quelques secondes", le tout "possiblement répété plusieurs fois à la suite en un temps très court".

Steven Stanley se pose alors la question : "Pourquoi les T-Rex n'ont pas utilisé cette botte secrète au long de leur histoire ?", insistant sur le fait que ces dinosaures étaient dotés d'une "rotule permettant aux bras une mobilité idéale", mais aussi que "lors de l'Evolution, les pattes du T-Rex ont perdu une griffe ce qui permettait d'avoir davantage de puissance dans les deux restantes". 

Cependant, certains paléontologues présents au meeting ont remis en question cette théorie comme le rapporte le National Geographic. Jakob Vinther, un chercheur anglais a lui suggéré que cette espèce ce servait plutôt de ses bras pour des "activités mineures", comme lors de la reproduction par exemple. Ce à quoi Steven Stanley a répondu par la négative, indiquant que cela aurait été trop dangereux. 

D'autres paléontologues sont intervenus pendant la conférence de Steven Stanley, mais ce dernier a maintenu sa théorie, publiée depuis sur le site de "The Geological Society of America"

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Première publication : 02/11/2017