Accéder au contenu principal

Les États-Unis bombardent pour la première fois l'EI en Somalie

Des forces de sécurité patrouillent dans le nord-est de la Somalie, en décembre 2016.
Des forces de sécurité patrouillent dans le nord-est de la Somalie, en décembre 2016. Mohamed Abdiwahab, AFP

L'armée américaine a mené vendredi des frappes aériennes, pour la première fois en Somalie, contre l'organisation État islamique (EI), a indiqué un responsable américain.

PUBLICITÉ

C’est un première pour les États-Unis : son aviation a bombardé le groupe armé État islamique (EI) en Somalie. C’est ce qu’a annoncé vendredi 3 novembre un responsable américain, sous couvert de l'anonymat. Il affirme que les frappes, au nombre de deux, ont eu lieu dans le nord-est du pays. Une évaluation est en cours pour déterminer le nombre de jihadistes touchés.

Si l'EI mène régulièrement des opérations de recrutement en Somalie, des experts s’accordent à dire que l’ampleur de sa présence demeure minime comparé au groupe somalien Shebab. Ce dernier constitue l'organisation terroriste la plus meurtrière d'Afrique en 2016, devant Boko Haram, selon des données de l'Africa center for strategic studies.

D'après les informations fournies en juin au Congrès par la Maison Blanche, des militaires américains sont "déployés et équipés pour le combat" dans 19 pays, dont 11 en Afrique : Somalie, Libye, Kenya, Niger, Cameroun, Ouganda, Soudan du Sud, République démocratique du Congo, Centrafrique, Djibouti et Égypte.

Avec Reuters

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.