Accéder au contenu principal
Face à face

Nucléaire : le revirement de Nicolas Hulot, aveu d’impuissance ?

Nicolas Hulot, le ministre de la Transition écologique et solidaire, est-il rattrapé par le réalisme ? Il a admis qu’il "sera difficile" pour la France de tenir l'objectif d’abaisser la part du nucléaire dans la production d'électricité à 50% en 2025, "sauf à relancer la production d'électricité à base d'énergies fossiles". Un aveu qui met fin à six ans de promesses de François Hollande perpétuées par Emmanuel Macron durant sa campagne présidentielle. Pragmatisme ou aveu d’impuissance ?

Publicité

Une émission préparée par Charlotte Urien-Tomaka.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.