Accéder au contenu principal
Info éco

"Paradise Papers" : le groupe Whirlpool épinglé à son tour

Capture d'écran France 24

Après Nike, Dassault ou encore Apple, Whirlpool est l’une des dernières multinationales en date à se retrouver sous le feu des critiques pour ses pratiques d'optimisation fiscale. Selon les conclusions d’une enquête réalisée à partir de documents appelés "Paradise Papers", le groupe d’électroménager américain aurait monté un vaste système de sociétés-écrans à travers le monde pour réduire ses impôts. Un cas d'école qui en dit long sur des pratiques, somme toute banales, parmi les grands groupes.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.