Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"W'ere in the Brexs*it"

En savoir plus

LE DÉBAT

Brexit : vers un vote de censure contre Theresa May ?

En savoir plus

POLITIQUE

Mouvement des gilets jaunes : L'exécutif en pleine tempête

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Michelle Obama : la première First Lady afro-américaine se raconte

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Dix ans après sa mort, hommage à Youssef Chahine

En savoir plus

L’invité du jour

Simon Baker : "Le Brexit peut menacer la circulation des œuvres d’art en Europe"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Rafael Correa : "Il y a un coup d'État en Équateur"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Le TGV marocain "Al-Boraq", vitrine du savoir-faire français

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Le string n'est pas une preuve de consentement"

En savoir plus

EUROPE

Le Brexit aura lieu à minuit, à Bruxelles mais pas à Londres

© Studio Graphique France Media Monde

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 13/11/2017

Bruxelles et Londres se sont mis d'accord pour que le Royaume-Uni quitte l'UE à minuit dans la nuit du 29 au 30 novembre 2019. Mais minuit à l'heure européenne et non britannique... au grand dam des Britanniques.

On savait les négociations entre l'Union européenne et le Royaume-Uni tendues. Mais de là à se crêper le chignon diplomatique sur l'heure exacte de la sortie de l'UE...

Pourtant, une bataille a eu lieu, et c'est l'UE qui a remporté le bras de fer, samedi 11 novembre. Londres et Bruxelles voulaient tous deux déclarer que le divorce était consommé le 30 novembre 2019 à 0 h 00. Problème : minuit ne tombe pas à la même heure des deux côtés de la Manche.

Le diplomate européen en chef pour le Brexit, Michel Barnier, a glissé dans son allocution devant la Commission européenne que "le Royaume-Uni quittera effectivement l'Union le 29 mars 2019 à minuit, heure de Bruxelles". Une précision qui n'a pas fait ciller David Davis, l'émissaire de Londres, et n'a pas non plus entraîné le moindre démenti du côté du 10, Downing Street.

La Première ministre britannique Theresa May va donc devoir se contenter d'entériner la sortie de l'UE à 23 h dans la nuit du 29 au 30 novembre. Pourtant, le gouvernement britannique a répété à plusieurs reprises en 2017 qu'il tenait à ce que le Brexit soit prononcé à minuit heure de Londres. Les partisans du Brexit avait même prévu du réveiller Big Ben – en réparation pour quatre ans depuis août 2017 – pour sonner les douze coups de la sortie.

Première publication : 13/11/2017

  • ROYAUME-UNI

    Brexit : les universités britanniques redoutent une censure de leurs programmes

    En savoir plus

  • UNION EUROPÉENNE

    Brexit : pour Macron, le Royaume-Uni est encore "loin du compte" dans ses engagements financiers

    En savoir plus

  • ROYAUME-UNI

    Brexit : les négociations sur les finances sont dans “une impasse”

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)