Découvertes

À Tokyo, une compagnie ferroviaire s’excuse publiquement parce qu’un train est parti 20 secondes trop tôt

On te félicite pas, petit train.
On te félicite pas, petit train. Wikimedia Commons

PRENEZ-EN DE LA GRAINE LA SNCF.

Publicité

Ah, la qualité, la sécurité, la propreté, la ponctualité des trains et des métros au Japon... Un doux rêve pour nous, qui prenons les transports en commun en France chaque jour.

VOIR AUSSI : Au Japon, un chat errant est suspecté de tentative de meurtre

Et pourtant, les compagnies ferroviaires japonaises font aussi des erreurs. De graves erreurs. À Tokyo, une histoire a fait pas mal de bruit ces dernières 24 heures : le Tsukuba Express, qui relie le quartier otaku d’Akihabara de Tokyo à Tsukuba, dans la préfecture d’Ibaraki, est parti vingt secondes en avance.

Normalement, comme chaque matin en semaine, le train était supposé partir de la gare de Minami Nagareyama à 9h44. Mais le fourbe est en réalité parti à 9h43 et 40 secondes. Non, mais vous vous rendez compte du truc ? Inadmissible. La direction de la ligne – au Japon, plusieurs compagnies gèrent les lignes de train et de métro – a été obligée de réagir immédiatement, en publiant un communiqué.

"Le 14 novembre, vers 9h44, une compagnie de chemin de fer Metropolitan Intercity Railway (bureau principal à Tokyo, Chiyoda Ward, président et chef de la direction Koichi Yugi) a quitté la gare de Minami Nagareyama environ 20 secondes avant l'heure indiquée sur l'horaire. Nous nous excusons profondément pour le désagrément sévère imposé à nos clients", est-il écrit sur la photo, selon une traduction du site d’information sur le Japon Dozodomo.

Pour ceux qui sont soudainement dégoûtés de vivre en France et de se taper les heures de retard de la SNCF ou de la RATP un jour sur deux, ce même site avait d’ailleurs réalisé un dossier comparant les trains en France et ceux du Japon. Jetez un œil, mais il est possible que vous fassiez un infarctus de dégoût. À vos risques et périls.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine