Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

#pasdevague et #jesuisunabruti, journée chargée sur les réseaux sociaux français

En savoir plus

LE DÉBAT

Comores : les risques d'une crise politique

En savoir plus

FOCUS

Irak : des personnalités féminines anticonformistes en danger

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Le "Davos du désert" compromis par l'affaire Khashoggi

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Maroš Šefčovič : "Nous avons besoin d'intensifier le dialogue entre pays de l'Est et de l'Ouest"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Musique, mode, peinture : Mounia, égérie volcanique de la création

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Brexit : la bataille de la pêche a commencé

En savoir plus

Pas 2 Quartier

"Noise": Raconter sa ville au fil du RER

En savoir plus

L’invité du jour

Farouk Mardam-Bey et Ziad Majed : "La dynastie Assad considère la Syrie comme une propriété privée"

En savoir plus

Moyen-Orient

Bagdad reprend Rawa, dernière ville sous contrôle de l'EI en Irak

© Moadh Al-Dulaimi, AFP | Les forces de sécurité irakiennes à Rawa lors de leur opération pour reprendre la ville à l'EI.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 17/11/2017

Les troupes gouvernementales irakiennes ont affirmé, vendredi, avoir repris le contrôle de la ville de Rawa, près de la frontière syrienne. L’assaut n’a duré que quelques heures, selon l’armée.

L’étau se resserre un peu plus. L’armée irakienne a annoncé avoir repris Rawa des mains du groupe terroriste État islamique (EI) lors d’une opération menée en quelques heures, vendredi 17 novembre. Il s’agit de la dernière ville qui était encore sous contrôle jihadiste en Irak, dans l'immense province désertique d'Al-Anbar, frontalière de la Syrie.

Les forces irakiennes et des unités paramilitaires tribales "ont entièrement libéré Rawa et hissé le drapeau irakien sur ses bâtiments", a déclaré le général Abdoul Amir Rachi Yarallah au nom du Commandement conjoint des opérations.

Au début du mois, l'armée irakienne s’était aussi emparée de la localité d'Al-Qaïm.

Côté syrien, l'organisation État islamique est parvenue à reprendre, lundi, la ville syrienne de Boukamal, frontalière de l'Irak et ultime bastion urbain des jihadistes. Les forces pro-gouvernementales qui l'avaient conquise la semaine d’avant ont été prises au piège et contraintes de battre en retraite.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 17/11/2017

  • JIHADISME

    Irak-Syrie : la France face au problème des "revenants" et de leurs enfants

    En savoir plus

  • SYRIE - IRAK

    Deir Ezzor en Syrie et Al-Qaïm en Irak : les derniers bastions de l'EI continuent de tomber

    En savoir plus

  • SYRIE

    Syrie : l'EI reprend le bastion stratégique de Boukamal

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)