Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE GROS MOT DE L'ÉCO

Cotisations sociales : la machine à redistribuer

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : Cellou Dalein Diallo chef de l'opposition est l'invité du Journal de l'Afrique

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Royaume-Uni - Brexit : Quelles issues pour Theresa May et le Royaume-Uni ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Yarol Poupaud

En savoir plus

#ActuElles

Des employées enceintes harcelées au Japon

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Projet d'accord sur le Brexit : Theresa May, une première ministre bien isolée

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

L'avenir incertain de la démocratie libérale

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Dans le nord, sur la route de l’Art déco

En savoir plus

TECH 24

Audrey Tang, la hackeuse taïwanaise devenue ministre

En savoir plus

Afrique

Maroc : plusieurs morts dans une bousculade lors d'une distribution d'aide

© Capture France 24 | Les victimes de la bousculade sont toutes des femmes venues bénéficier de la distribution de farine de blé organisée chaque année par un notable local.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 20/11/2017

Au Maroc, une distribution d'aide alimentaire a tourné au drame, dimanche, dans une commune rurale située près d'Essaouira. Au moins 15 personnes sont mortes dans une bousculade. Les autorités marocaines ont ouvert une enquête.

Au moins 15 personnes ont été tuées et cinq autres blessées, dimanche 19 novembre, dans une bousculade lors de la distribution d'aide alimentaire dans la région d'Essaouira, dans l'ouest du Maroc, selon des sources officielles.

Le drame a eu lieu dans la localité de Sidi Boulaalam, à environ 60 kilomètres au nord-est d'Essaouira, a précisé le ministère de l'Intérieur dans un communiqué, sans préciser les circonstances exactes du drame.

Des médias locaux ont affirmé qu'un "mécène" avait organisé dans la matinée cette opération d'aide alimentaire dans une échoppe de cette commune rurale. Mais il a vite été "submergé par la foule", composée de près de 800 personnes, principalement des femmes.

Une enquête ouverte

Les 15 personnes décédées sont toutes des femmes, selon le médecin joint par l'AFP, qui a pour sa part fait état de 10 blessées, dont deux dans un état critique. Elles ont été évacuées par hélicoptère au centre hospitalier universitaire (CHU) de Marrakech, a-t-il précisé.

Une enquête a été ouverte pour "déterminer les circonstances de l'incident et établir les responsabilités", selon les autorités marocaines.

Le ministère de l'Intérieur a annoncé que le roi Mohammed VI avait donné ses instructions pour "apporter l'aide et le soutien nécessaires aux familles des victimes et aux blessés". Le roi a également décidé de "prendre en charge personnellement les frais d'inhumation et des obsèques des victimes et des soins des blessés", d'après la même source.

Avec AFP

Première publication : 19/11/2017

  • MONDIAL 2018

    À Tanger, des milliers de supporteurs célèbrent le "réveil du football marocain"

    En savoir plus

  • ALGÉRIE - MAROC

    Le Maroc "blanchit l'argent du haschich" en Afrique ? Twitter s'en amuse

    En savoir plus

  • ALGÉRIE - MAROC

    Alger accuse le Maroc de "blanchir l'argent du haschich" en Afrique, Rabat fulmine

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)