Accéder au contenu principal

Reportage : chasser l'EI et gagner la confiance de la population, le dur combat des FDS

Un combattant des FDS interroge un homme dans un village à proximité de la frontière irako-syrienne en Syrie, le 20 novembre. Il sera relâché par la suite.
Un combattant des FDS interroge un homme dans un village à proximité de la frontière irako-syrienne en Syrie, le 20 novembre. Il sera relâché par la suite. Capture écran France 24

France 24 a suivi des combattants des Forces démocratiques syriennes qui traquent les derniers jihadistes de l'EI en Syrie. La tension est vive entre la population civile et ces combattants kurdes, qui craignent une infiltration des jihadistes.

Publicité

Dans le village de Shannan, qui vient d'être repris à l'organisation État Islamique (EI) par les Forces démocratiques syriennes (FDS) le long de la rive nord de l'Euphrate en Syrie, les combattants kurdes pourchassent les derniers jihadistes repliés dans la zone.

Les envoyés spéciaux de France 24, James André et Abdallah Malkawi, ont suivi cette traque et ont constaté une méfiance mutuelle entre FDS et habitants. La majorité des combattants FDS sont des Kurdes qui doivent contrôler des zones majoritairement arabes.

Les FDS, à cran, craignent que des combattants de l’EI ne se soient mêlés à la population. Ils fouillent tous les bâtiments à la recherche d’ennemis ou d'armes. Dans un magasin de la ville, ils ont découvert un véritable arsenal de guerre. Les civils, eux, redoutent les pillages et considèrent ces combattants avant-tout comme des forces kurdes.

>> À voir : L'EI acculé à Boukamal, sur les bords de l'Euphrate

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.