Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DÉBAT

"Davos du désert" à Riyad entre tensions et contrats

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Stéphane Troussel : "L'État est défaillant en Seine-Saint-Denis"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Joachim Son-Forget : "Je ne suis pas déçu par l'action du président"

En savoir plus

FOCUS

Suicide d'agriculteurs en France : l'épidémie silencieuse

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Romain Duris : "On ne me connaît pas en dehors de mes rôles, et tant mieux"

En savoir plus

L’invité du jour

Annick Girardin : le référendum en Nouvelle-Calédonie est "historique"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Caravane des migrants : Trump "ne fait qu'empirer les choses"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Affaire Khashoggi : "Le prince et le meurtre"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Luis Almagro : "Une enquête sur le Venezuela doit être ouverte à la CPI"

En savoir plus

Afrique

Tunisie : deux arrestations après une fausse information relayée avec le logo France 24

© Alexander Klein, AFP | France 24 déplore l'utilisation de son logo "pour publier de fausses nouvelles en Tunisie".

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 21/11/2017

Deux personnes accusées d'avoir propagé, en Tunisie, une information erronée accompagnée du logo de France 24 ont été arrêtées, ont annoncé, lundi, les autorités du pays.

La publication, la semaine dernière, sur Facebook, d'une rumeur montée de toutes pièces frappée du logo France 24 a conduit à l'arrestation de deux personnes en Tunisie, a indiqué lundi 20 novembre la présidence tunisienne.

"Il y a deux personnes en détention", a déclaré la porte-parole de la présidence, Saïda Garrach, sur Shems FM. "Une telle opération ne peut être innocente" et "le but était de semer la confusion", a-t-elle assuré.

France 24 déplore l'utilisation de son logo "pour publier de fausses nouvelles en Tunisie" et condamne la divulgation de fausses infomations. "Seules les plateformes numériques de France 24 sont légitimes à utiliser le logo de la chaîne et France 24 se réserve le droit de poursuivre les contrevenants", rappelle la direction.

Première publication : 21/11/2017

  • TUNISIE

    Deux policiers poignardés devant le Parlement tunisien

    En savoir plus

  • TUNISIE

    "Affaire du bisou" : un Français et une Tunisienne condamnés en appel à des peines de prison ferme

    En savoir plus

  • TUNISIE

    Le ministre tunisien de la Santé décède lors d'un marathon contre le cancer

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)